De plus en plus, les compagnies asiatiques de soins corporels s’intéressent aux vertus du chanvre. L’ajout de CBD à ces produits pourrait également propulser cette industrie vers de nouveaux sommets. Plus que jamais, le cannabis non hallucinogène s’impose comme une alternative santé essentielle.

Le chanvre et ses bénéfices pour la peau

L’huile de graines de chanvre possède de multiples propriétés réparatrices. Elle favorise la guérison des plaies tout en procurant une hydratation ultime. Ses effets protecteurs freineront aussi l’infection de la peau par différents pathogènes. Il n’est donc pas surprenant que des marques québécoises comme Chanv en ajoutent déjà dans leurs produits afin de maximiser l’efficacité de ces derniers.

De plus, l’huile de chanvre est un excellent nettoyant pour les peaux à problèmes. Sa consistance légère aide à enlever l’excès de sébum de notre visage et purifie les pores obstrués. Il s’agit d’une option idéale pour les peaux à tendances acnéiques. Elle permet également de soulager les peaux irritées et les éruptions cutanées, même celles associées à l’eczéma et le psoriasis.

Et pourquoi pas une petite crème au CBD?

Si l’engouement pour le chanvre se poursuit, il y a fort à parier que les consommateurs vont également demander des produits à base de CBD. Ce composé du cannabis connaît présentement une popularité fulgurante en raison de ses supposées propriétés antidouleur et anti-inflammatoires.

Les scientifiques de la Corée du Sud sont reconnus pour leur expertise des soins corporels. Cela dit le CBD demeure strictement interdit dans leur pays. S’ils prennent le risque de l’étudier, ils risquent la prison. Afin de contourner ce problème, des entrepreneurs comme Janice Buu, la fondatrice de Kana Skincare, paient des billets d’avion aux spécialistes coréens afin qu’ils viennent travailler à Los Angeles. Cette Américaine d’origine coréenne explique que plusieurs experts asiatiques désirent mieux comprendre les propriétés du CBD afin de pouvoir l’utiliser de façon optimale s’il est un jour légalisé chez eux.

Selon l’estimation de la banque d’investissement Jefferies, le marché du CBD pourrait valoir 25 milliards de dollars dès 2029. La Chine sera particulièrement bien placée pour en profiter, car ce pays cultive l’essentiel de la production mondiale de chanvre industriel. Jamie Gibson, de la firme de Hong Kong Regent Pacific Group, estime que le marché chinois pourrait représenter à lui seul 15 milliards USD d’ici 2024.

Évidemment, comme le cannabis est strictement interdit dans ce pays, les plants qui y sont cultivés contiennent au maximum 0.3% de THC. Une concentration si faible ne peut pas engendrer d’effets hallucinogènes. Les mêmes restrictions s’appliquent au Canada et dans l’ensemble des pays occidentaux.

Si vous voulez faire plaisir à votre peau, nous suggérons de visiter notre boutique virtuelle. Vous y trouverez de nombreux produits de soins du corps à base de chanvre. Votre épiderme vous en sera très reconnaissant!

Sources :

SCMP.com