Saviez-vous qu’il y a plus de 85 cannabinoïdes actifs dans un plant de cannabis? L’un d’eux, le cannabidiol (CBD), offre une vaste gamme d’usages thérapeutiques. D’ailleurs, le CBD ne cause aucun d’effet psychoactif. Vous ne ressentirez donc pas d’euphorie en le consommant.

Le cannabis est un remède puissant que l’humain utilise depuis des milliers d’années. Alors que la science progresse, nous avons pu examiner l’étendue des effets du cannabis sur notre corps. En effet, cette plante offre bien plus de bienfaits pour la santé que ce que nous pensions. Ces derniers vont, entre autres, du soulagement de la douleur à la prévention du cancer.

Les bienfaits antioxydants du cannabidiol

Le cannabidiol est un antioxydant plus puissant que la vitamine C ou E!  Les bienfaits antioxydants du cannabidiol sont considérés comme partiellement responsables de sa capacité à combattre l’inflammation chronique et à protéger les neurones des radicaux libres.

Le cannabidiol pour le soulagement de la douleur

Le cannabis est largement reconnu pour ses propriétés analgésiques. Les extraits de cannabis ont démontré pouvoir soulager la douleur de façon plus efficace que les antidouleurs à base d’opiacés. Ces derniers sont largement prescrits pour la douleur. Cependant, ils induisent de nombreux effets secondaires et posent un important problème de dépendance.

Le cannabidiol peut être utilisé afin de traiter la douleur aigüe, la douleur postopératoire, la douleur chronique et la douleur neuropathique. Ceci en fait le traitement idéal pour la douleur chez les patients souffrant de cancer, de sclérose en plaques, de migraine ou de douleur chronique.

Les effets neuroprotecteurs du cannabidiol

Le cannabidiol aide à protéger notre cerveau et nos fonctions cognitives.  Presque toutes les maladies connues ont comme facteur commun l’inflammation, incluant les troubles neurodégénératifs. Puisque le cannabidiol a des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes, il est un traitement prometteur pour toutes les formes de troubles neurodégénératifs.

Ses propriétés anticancéreuses

Des chercheurs ont démontré que le cannabidiol active des réseaux apoptotiques dans les cellules cancéreuses du sein. Ces derniers explorent désormais le potentiel anticancer du cannabidiol et les résultats préliminaires sont très prometteurs. De plus, le CBD est un agent antinéoplasique, ce qui signifie qu’il inhibe la croissance et la prolifération des tumeurs, en faisant une option de traitement prometteuse pour les patients souffrant du cancer.

Un traitement pour diverses maladies

Le cancer

Les propriétés antinéoplasiques retrouvées dans le cannabis peuvent inhiber le développement des cellules cancéreuses et des tumeurs. En stimulant les réseaux apoptotiques dans le corps, le système immunitaire peut détruire efficacement les cellules cancéreuses.

La sclérose en plaques (SP)

La sclérose en plaques provoque de la douleur chronique sévère chez les personnes qui en souffrent. Le système immunitaire du corps attaque les terminaisons nerveuses, provoquant une douleur constante. On a démontré que le cannabidiol pouvait soulager la douleur chronique reliée à la sclérose en plaques.

L’épilepsie

Il en reste encore beaucoup à apprendre sur les effets anticonvulsifs du cannabidiol, mais les chercheurs s’entendent pour dire qu’ils sont réels et puissants. Ceci fait du cannabidiol une option de traitement extrêmement prometteuse pour l’épilepsie.

La dépression

Selon les recherches, le CBD aurait des effets antidépresseurs chez les souris. Le THC possède également ces propriétés, laissant l’utilisateur avec un sentiment de légèreté, d’euphorie et de relaxation.

La schizophrénie

La recherche actuelle suggère que le cannabidiol est un traitement alternatif efficace et bien toléré chez les patients souffrant de schizophrénie. Il possède des bienfaits anxiolytiques et antipsychotiques qui aident les patients souffrant de schizophrénie ainsi que d’une gamme d’autres conditions incluant le trouble bipolaire.

Le diabète

Le traitement au cannabidiol diminue significativement l’incidence de diabète chez la souris, allant d’un taux de 86% chez les souris non-traitées à 30% seulement chez les souris recevant du CBD. Ces résultats indiquent que le cannabidiol peut inhiber et repousser la production de cytokine et d’insuline inflammatoires et destructives.

Les maladies cardiovasculaires

On peut observer les mêmes effets bénéfiques sur les maladies cardiovasculaires. Le CBD atténue les dysfonctions myocardiques, la fibrose cardiaque, le stress oxydatif, l’inflammation, la dégénérescence cellulaire et des réseaux nerveux.

Un problème d’image

Le cannabidiol ne possède aucune propriété psychoactive. Malgré tout, les organisations de la santé l’ont démonisé pendant des décennies. Aujourd’hui l’étiquette négative attachée à la consommation de cannabis est toujours présente. L’interdiction touchant la marijuana en Amérique du Nord a même ralenti la recherche de façon significative.

Pourtant, des études démontrent que c’est un remède relativement inoffensif, même lorsqu’il est utilisé en tant que drogue récréative. Alors que le Canada s’apprête à légaliser le cannabis, espérons que cela entraînera une plus grande ouverture de la part des chercheurs et des médecins traitants.

'