La fibromyalgie est un syndrome d’origine neurologique. Ce dernier provoque des douleurs musculaires et articulaires diffuses, des raideurs, une fatigue chronique, des maux de tête et de l’anxiété. L’ensemble de ces symptômes peut donc rapidement transformer la moindre tâche quotidienne en véritable défi.

Ainsi, les personnes souffrant de fibromyalgie ont souvent recours à des anti-douleurs et anti-dépresseurs. D’ailleurs, ceux-ci leur sont prescrits par leur médecin pour aider à prévenir les crises. Malheureusement, cette médication comporte trop souvent bien des risques pour la santé et ne se montre pas toujours efficace.

Cannabis et fibromyalgie

Associer cannabis et fibromyalgie

En 2014, une étude de la National Pain Foundation sur des patients atteints du syndrome de la fibromyalgie rapportait que sur quatre sortes de traitement proposées, dont trois médicaments approuvés par la FDA (US Food and Drug Administration) et une variété de cannabis médical, c’est le cannabis qui avait fait le plus d’heureux. Plus de la moitié des patients ont déclaré les trois médicaments inefficaces. Cependant, 62% d’entre eux ont pointé le cannabis comme « très efficace ». Seuls 5% des patients ont déclaré le contraire.

Traiter la fibromyalgie par le cannabis ne date pas d’hier. Il y a plus de quatre mille ans, l’empereur Shen Nung, pharmacologue avant son temps, reconnaissait déjà la plante comme traitement idéal pour ce qu’il appelait alors les rhumatismes. Et c’est à partir des années 1830, après de nombreuses missions et recherches effectuées en Inde, que Sir William Brooke O’Shaughnessy, docteur en médecine, commençait à son tour à traiter ses patients avec le cannabis pour les mêmes symptômes que le faisait l’empereur.

Aujourd’hui, des compagnies créent des médicaments comme le Nabilone, fabriqués à base de cannabis et très dispendieux, pour traiter la douleur et l’anxiété chez les gens atteints de fibromyalgie. D’autres offrent des chewing-gums à base de la fameuse plante, et d’autres encore des patchs adhésifs, qui permettent aux cannabinoïdes d’être absorbés par la peau, de voyager à travers le sang et de se rendre rapidement jusqu’au système nerveux central.

Cannabis et fibromyalgie

Un remède polyvalent

L’un des avantages de la médication naturelle à base de cannabis est de pouvoir choisir les effets désirés. En fait, tout dépend de nos besoins. Il suffit simplement d’alterner entre les différentes variétés de la plante et ses méthodes d’absorption.

Vous éprouvez des difficultés à dormir? Une variété de cannabis à dominance indica sera votre meilleure option. Il vous suffit de la consommer oralement sous la forme d’un aliment cuisiné avec les fleurs de marijuana.

Vous prévoyez une journée productive? Ainsi, vous souhaitez être débarrassé de vos douleurs ou de votre anxiété? Cependant, vous voulez éviter de ressentir le « high » associé et bien connu? Vous pourriez alors vapoter une variété sativa faible en THC et forte en CBD. Ces deux cannabinoïdes, les plus étudiés jusqu’ici, vous seront d’une aide précieuse.

En commençant à utiliser le cannabis médical comme traitement contre leur fibromyalgie, des patients ont pu réduire la dose de la médication forte prescrite par leur médecin. Certains ont même réussi à s’en passer complètement! Ce qui est le plus agréable avec le cannabis médical, comparativement aux produits pharmaceutiques, c’est qu’aucun effet indésirable n’est à prévoir, si ce n’est certaines réactions passagères et tout à fait bénignes, qui peuvent être évités si l’on prend le temps de bien se renseigner.

Qu’attendez-vous pour l’essayer?