Nous vivons dans un monde où les médicaments pharmaceutiques règnent en maîtres. Cependant, chaque pilule entraîne une multitude d’effets secondaires indésirables. Ainsi, la possibilité de développer une dépendance à ces produits devient bien réelle. Ce n’est pas le cas du cannabis médical!

En effet, le cannabis est une substance qui convient à tous les styles de vie. De plus, il s’adapte à toutes les conditions médicales. Il s’agit d’une substance complètement naturelle qui ne demande pas de modifications chimiques pour causer un effet apaisant. La légalisation de ce produit au Canada est prévue pour l’été 2018. De plus en plus de gens songent donc à utiliser le cannabis pour améliorer leur qualité de vie. Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas que les patients en phase terminale qui utilisent le cannabis médical. D’ailleurs, voici quelques exemples de conditions que peut atténuer THC contenu dans le cannabis.

Les mille et un usages du cannabis médical

Rendre une douleur chronique tolérable

Plusieurs maladies entraînent des douleurs chroniques, nous pouvons entre autres penser à la sclérose en plaques ou à l’arthrite. Les gens qui souffrent de telles maladies sont aux prises avec une douleur constante. Cette dernière peut aller du simple inconfort à l’intolérable, surtout en raison des contractions involontaires des muscles ou de l’inflammation des articulations. Une étude récemment publiée dans le réputé Canadian Medical Association Journal suggère que le THC contenu dans le cannabis permet d’engourdir les récepteurs nerveux situés dans les muscles, voir même de réduire les spasmes musculaires directement.  Ainsi, peu importe la nature de votre problème médical, le cannabis peut atténuer de beaucoup une douleur chronique causée par une maladie.

Les mille et un usages du cannabis médical

Retrouver le goût de la bonne bouffe

Plusieurs traitements, notamment la chimiothérapie, ont pour effets secondaires de réduire l’appétit des patients. Évidemment cela n’est pas idéal. En effet, le nombre de calories ingérées contribue de beaucoup à la récupération des patients. Et c’est vrai autant dans le cas des maladies que des blessures. C’est bien connu, les consommateurs de cannabis éprouvent souvent une irrépressible envie de manger après avoir consommé leur dose. Vous êtes normalement sujet à des nausées ou à un manque d’appétit? Le THC contenu dans le cannabis pourrait vous convaincre d’aller rendre visite au fast-food le plus près de chez vous!

Une crise d’anxiété se fait sentir? Pas de panique!

Les bienfaits du cannabis médical ne se limitent pas aux symptômes physiques. Les troubles anxieux étant en augmentation dans tous les pays occidentaux, les effets relaxants du THC deviennent particulièrement attirants. Plusieurs États américains permettent d’ailleurs aux vétérans de l’armée qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique de consommer du cannabis médical. Cela leur permet de mieux contrôler leurs crises de panique. Le THC contribue effectivement à réguler les mécanismes cérébraux qui entraînent la peur. Il diminue également le nombre de cauchemars nocturnes reliés aux traumatismes. Notez qu’il est suggéré de s’en tenir à des doses limitées de cannabis pour lutter contre l’anxiété. En effet, les produits à haute teneur en THC entraînent souvent des hallucinations sensorielles qui peuvent exacerber les crises d’angoisse.

Améliorer sa qualité de vie avec le cannabis médical

Vous souffrez de problèmes de santé récurrents? Vous pourriez demander à votre médecin si le cannabis peut être envisagé pour améliorer votre qualité de vie. Que ce soit pour des maladies chroniques incurables ou des problèmes plus bénins, le cannabis a depuis longtemps démontré ses qualités médicinales exceptionnelles.