Avant d’aller au gymnase, vérifiez toujours si vous avez l’essentiel : votre bouteille d’eau pour l’hydratation, votre téléphone mobile pour les selfies et vos brownies au cannabis pour la récupération. Consommer de la marijuana pendant l’entraînement? Du moins, il s’agit du contenu habituel du sac d’entraînement des gens qui fréquentent le Power Plant Fitness, à San Francisco en Californie.

Un gymnase 420 friendly

En effet, ce gymnase bien particulier encourage ses utilisateurs à amener leurs propres aliments infusés au cannabis. Vous avez oublié vos brownies avant de partir pour votre séance quotidienne d’entraînement? Pas de panique! L’établissement offre également un service de livraison en 15 minutes de nourriture au cannabis. Si vous préférez inhaler votre cannabis en le fumant, une salle spéciale est disponible pour vous sur place.

Les effets hasardeux du cannabis sur les athlètes

Le propriétaire de l’établissement, Jim McAlpine, mentionne que l’intérêt n’est pas de simplement offrir un service 420 friendly, mais bien de favoriser la performance athlétique par l’utilisation du cannabis. Toujours selon lui, la consommation de marijuana pendant l’entraînement contribuerait chez certains utilisateurs à diminuer la douleur, à favoriser la concentration et à permettre de mieux méditer. Cependant, McAlpine ajoute également que cette forme bien spéciale d’entraînement ne convient pas à tout le monde. Effectivement, seulement 50% de la population pourrait bénéficier de performances accrues en raison du cannabis. Pour les autres, la substance agirait comme un handicap.

Rappelons qu’il ne s’agit pas de la première tentative de Jim McAlpine pour associer la marijuana au sport. Il a notamment fondé les 420 Games, ou si vous préférez, des olympiques dédiés aux adeptes de cannabis.

Source : USA Today