Une étude clinique présentement menée à Montréal vise à déterminer le potentiel du cannabis dans le traitement de la sclérose en plaques. À en croire les témoignages des participants de l’étude, les résultats préliminaires sont tout à fait phénoménaux. Sommes-nous à la veille d’une révolution médicale?

Une maladie incurable, mais traitable?

Rappelons qu’au Canada, c’est une personne sur 385 qui est atteinte de cette maladie. La sclérose en plaques cause entre autres des pertes de motricité, de la fatigue extrême, des tremblements dans les membres et des sautes d’humeur. Il n’existe toujours pas de remède à cette condition médicale dégénérative.

Cela dit, l’étude montréalaise offre une lueur d’espoir aux patients atteints de cette maladie. Cette recherche est basée sur l’utilisation de pilules contenant de fortes concentrations de THC et de CBD. Le premier cannabinoïde est particulièrement efficace pour diminuer les douleurs chroniques et le second est désormais utilisé pour réduire les tremblements causés par certaines formes d’épilepsie. Cette initiative est le résultat d’un partenariat entre la clinique Santé Cannabis et la compagnie d’Ottawa Tetra Pharma Bio.

Des résultats impressionnants

Joanne Fiorito est une Montréalaise de 61 ans atteinte de sclérose en plaques. Cette dernière doit recouvrir à un quadriporteur pour se déplacer en raison de la sévérité de ses symptômes. Suite à la suggestion de sa neurologue, elle s’est inscrite à cette étude. Quelques jours après l’ingestion des premières pilules, les symptômes de madame Fiorito diminuèrent de façon substantielle. En fait, Joanne Fiorito affirme que le traitement a des effets « miraculeux » sur elle. Désormais, elle est en physiothérapie pour réapprendre à marcher. En octobre, elle parvenait déjà à faire 89 mètres en six minutes. Maintenant, elle en est à 251 mètres.

Si l’étude est concluante chez la majorité des patients, les pilules miracles au cannabis pourraient être rapidement autorisées par Santé Canada.

Sources : Société canadienne de la sclérose en plaques et Montreal Gazette

'