Souvent, les patients se plaignent que leur médecin refuse de prescrire du cannabis médical. Bien que frustrante, cette situation n’est pas surprenante. Peu de professionnels de la santé connaissent cette plante, et la plupart des programmes universitaires n’en font pas mention dans les listes de traitements possibles. Avec la légalisation progressive du cannabis, cette réalité tend à changer. L’Université du Maryland projette de former une nouvelle génération de médecins qui seront des spécialistes du domaine.

Un programme innovateur

Désormais, le cannabis médical est légal dans 33 États américains. Il ne s’agit donc plus d’un phénomène marginal, mais bien d’une nouvelle avenue qui fait rapidement ses preuves. Dans ce contexte, l’Université du Maryland prépare un nouveau programme d’étude basé sur le cannabis. Ce dernier permettra non seulement aux élèves de maîtriser les traitements à base de cette plante, mais aussi d’être à la fine pointe de la recherche scientifique.

Natalie D. Eddington, la doyenne de l’UMSOP, croit que de plus en plus d’États vont légaliser le cannabis médical dans un futur proche. Son nouveau programme baptisé Master of Science (MS) in Medical Cannabis Science and Therapeutics est spécialement conçu pour répondre à la demande qui risque d’exploser dans les prochaines années. Madame Eddington souligne qu’il s’agit du premier programme de médecine américain axé entièrement sur le cannabis. Elle croit que cette initiative permettra de faire une différence dans la réalité des différentes communautés du pays.

Un concept moderne

Le cours lui-même sera entièrement offert en ligne, dans le but de former de nouveaux spécialistes un peu partout aux États-Unis. Le tout est d’ailleurs conçu pour être accessible à ceux et celles qui ne connaissent rien au cannabis. Des rencontres mensuelles seront également organisées directement sur le campus pour les élèves qui désirent interagir avec des spécialistes du domaine.

Au Canada, il n’existe toujours pas de programmes semblables destinés spécialement aux médecins. Par contre, plusieurs universités offrent désormais des programmes axés sur l’étude des cannabinoïdes. C’est notamment le cas de l’UQTR, qui depuis 2019, prépare les spécialistes de demain. Ces derniers seront formés pour faire avancer la recherche scientifique et pour supporter l’industrie du cannabis. L’équipe de La Feuille Verte est d’ailleurs fière de prendre part à ce projet innovateur!

Sources :

JournalExpress.ca

Forbes.com