Consommer des dérivés du cannabis est une chose, mais le faire avec des amis est bien plus populaire! Un peu partout aux États-Unis, des clubs sociaux s’établissent dans les grandes villes pour y accueillir les fumeurs de marijuana. Ces établissements sont très populaires auprès de ceux et celles qui se s’identifient à la culture 420.

Un nouveau type d’expérience

Le Vape and Play est le deuxième club de cannabis à ouvrir ses portes à Denver, au Colorado. Il s’agit d’un endroit idéal pour les touristes qui désirent fumer du cannabis légalement. Les visiteurs du commerce sont autorisés, et même encouragés à consommer sur place.

Megan Lumpkins, la responsable des lieux, explique qu’elle voulait offrir une alternative aux amateurs de cannabis. Plutôt que de consommer seuls dans un sous-sol sombre et enfumé, le Vape and Play propose une ambiance décontractée semblable à un bar d’hôtel. Les clients peuvent apprécier leurs joints tout en socialisant avec d’autres amateurs de la feuille verte. À l’occasion, des artistes locaux viennent se produire sur scène pour divertir une clientèle déjà bien allumée!

Notons que ce commerce ne vend pas de cannabis, il faut donc apporter vos propres réserves. Le concept est donc d’offrir une expérience plaisante aux visiteurs.

Exporter le concept au Québec?

Pour le moment, il n’est pas possible d’ouvrir un tel commerce au Québec. Les lois antitabac interdisent clairement la fumée à l’intérieur des bars et clubs. Ceci dit, l’idée d’ouvrir des cafés au cannabis avait été proposée lors des dernières élections par le parti québécois. Bien que le projet soit tombé à l’eau, le but était de proposer une alternative aux locataires qui ne sont pas autorisés à consommer du cannabis dans leur propre appartement.

À ce sujet, nous apprenions que 86% des propriétaires sondés par la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec prévoient interdire le cannabis sur leur propriété. Dans un tel contexte, est-ce qu’il serait envisageable de proposer un amendement à la loi pour permettre des clubs de cannabis? Il ne reste plus qu’à l’espérer, car devoir visiter Denver pour consommer est un peu problématique!

Sources :

TheDenverChannel.com

'