Plusieurs collèges et universités canadiennes offrent depuis cette année des formations en lien avec le cannabis. Les différents producteurs ont d’ailleurs un besoin urgent de travailleurs qualifiés. Les premiers experts en cannabis qui seront diplômés de nos écoles devront donc pouvoir répondre aux besoins pressants de l’industrie.

Des cours pragmatiques et adaptés aux réalités du marché

Le Okanagan College de Colombie-Britannique est l’exemple parfait d’une école qui travaille main dans la main avec les compagnies de cannabis. Normalement, les responsables de l’institution créent de nouveaux cours en se basant sur des informations gouvernementales. Cela dit, étant donné l’urgence de la situation, l’équipe de l’Okanagan College va calquer ses cours directement sur les besoins de Sunniva and Crop Health, une compagnie locale. Dans ce cas précis, l’école est donc directement au service de l’industrie privée.

La production d’abord, mais quelle sera la suite?

Selon Jordan Sinclair, le vice-président de Canopy Growth, la production de cannabis est la priorité absolue pour le moment. Comme la marijuana récréative sera légale dès le 17 octobre prochain, il est probable que la demande explose pendant les premiers mois. Plusieurs sociétés d’État comme la SQDC ont déjà commandé des quantités astronomiques de cannabis pour subvenir aux besoins de la clientèle.

Une fois que la production sera assurée, il deviendra nécessaire d’embaucher des experts qui possèdent une formation, et non seulement des passionnés autodidactes. À ce propos, le Durham College d’Ontario offre déjà une formation condensée. Cette dernière explique les rudiments des affaires aux entrepreneurs qui désirent œuvrer dans le domaine du cannabis. Les étudiants qui le désirent pourront ensuite suivre une formation qui couvre les spécificités de cette industrie bien particulière.

Debbie Johnson est la doyenne de l’école de formation continue du Durham College. Elle soutient qu’il est essentiel de bien préparer les experts en cannabis. Selon elle, cette industrie est l’une des plus régulées au monde. Il faut donc se munir de compétences élémentaires avant de partir à l’aventure dans le monde de la marijuana.

Sources : Financial Post