Plusieurs dispensaires de cannabis de la région de Los Angeles opèrent contre vents et marées depuis presque 20 ans. Depuis la légalisation de cette plante, leurs concurrents se sont multipliés. Malheureusement pour les pionniers, il devient de plus en plus difficile d’obtenir un permis de vente de cannabis. Cette situation n’est pas sans rappeler les embûches que rencontrent leurs collègues de Vancouver.

Des pionniers menacés

Comme dans plusieurs provinces canadiennes, les dispensaires de cannabis californiens doivent posséder un permis de vente. En 2004, John Duran était le maire de West Hollywood. Ce dernier avait personnellement invité des entrepreneurs comme Jason Beck à ouvrir des dispensaires de cannabis médical. Il s’agissait à l’époque d’une manœuvre particulièrement progressiste. Monsieur Beck explique que lui et les trois autres pionniers locaux du cannabis sont maintenant en voie de disparition.

En effet, seuls 8 permis de vente de cannabis ont été émis pour la ville de West Hollywood. Hélas, malgré toute leur expérience, Jason Beck et ses collègues ne se sont pas qualifiés pour l’obtention des précieux documents. Ils doivent désormais opérer avec un permis temporaire valide jusqu’en mars 2020. Après cette date, leur avenir est plus qu’incertain.

Les piliers d’une culture 420

En plus de subvenir aux besoins de milliers de patients depuis des années, les quatre piliers de West Hollywood sont à l’origine de la culture pro cannabis locale. Plusieurs estiment que la réputation enviable de West Hollywood est due à ces entrepreneurs tenaces. Malgré plusieurs descentes de police au fil des années, ils n’abandonnèrent jamais leur fidèle clientèle. Cette situation révolte Amy Pagel, la gestionnaire Zen Healing. Elle estime qu’après avoir bâti une industrie à partir de rien, elle et ses collègues se méritent des permis d’office.

Afin de maximiser leurs chances de survie, Jason Beck et ses collègues se sont regroupés sous le nom des West Hollywood Originals. Ils espèrent ainsi sensibiliser la population et les élus municipaux à la valeur qu’a leur expérience pour la communauté. Souhaitons à ces pionniers la meilleure des chances dans ce combat pour leur survie!

Si vos voyages vous entraînent dans la région de Los Angeles, n’hésitez pas à visiter ces entrepreneurs pour les encourager. Leurs dispensaires sont baptisés AHHS, Zen Healing of West Hollywood, Los Angeles Patients & Caregivers Group et la succursale locale de MedMen.

Sources : LAtimes.com