Comme nous le démontre cette nouvelle en provenance d’Edmonton, il vaut mieux laisser la production de cannabis aux professionnels! En effet, les policiers de cette ville mettent en garde la population contre les laboratoires illicites.

Des accidents inquiétants

Les laboratoires illicites de cannabis tiennent les forces policières du pays en haleine depuis quelque temps. C’est particulièrement vrai lorsque ces installations causent des dégâts importants. À Edmonton, deux installations de ce genre explosèrent et causèrent des incendies importants à leur voisinage. Pour compléter le portrait, un cadavre humain fut découvert près d’un troisième laboratoire semblable. Bref, rien de très rassurant!

Le sergent Guy Pilon explique que les chimistes amateurs utilisent divers solvants pour extraire les cannabinoïdes du cannabis afin d’en faire la revente. Sur le marché noir, les extraits de THC sont mieux connus sous le nom de Shatter. Ces extraits se revendent aux alentours de 80$ du gramme. Malheureusement, le processus pour obtenir cette substance implique l’utilisation de plusieurs bombonnes de propane et de butane. Le sergent Pilon ajoute à ce sujet qu’une simple cannette de butane de 16 onces suffit à pulvériser une maison de 1450 pieds carrés.

Un marché noir très vivace

L’existence même de tels laboratoires démontre que le marché noir du cannabis demeure très vivace au Canada. Après tout, il faut une bonne motivation monétaire pour travailler dans un sous-sol rempli de substances explosives! Le sergent Pilon explique que la multiplication de laboratoires illicites ne le surprend pas. Les extraits de cannabis à très haute teneur de THC ne sont pas légaux au Canada. Ainsi, les amateurs de sensations fortes doivent obligatoirement s’en procurer auprès du crime organisé.

Rappelons qu’il est désormais légal de cultiver quatre plants de cannabis par maison au Canada. Du moins, c’est le cas à l’extérieur du Québec et du Manitoba. Ainsi, inutile de paniquer si vous voyez quelques feuilles vertes dépasser des fenêtres de votre voisin. Il s’agit probablement d’un simple jardin tout à fait inoffensif. Par contre, si vous percevez une odeur persistante de propane, le tout est un peu plus inquiétant!

Sources:

EdmontonJournal.com