Space Tango est une compagnie de bio-ingénierie spécialisée dans la recherche en apesanteur. Cette dernière a récemment annoncé son intérêt à faire pousser du cannabis dans l’espace. Selon les responsables de ce projet, la marijuana spatiale pourrait être utilisée pour développer de tout nouveaux médicaments. D’ailleurs, ceux-ci serait utilisables autant par les astronautes que par ceux et celles qui préfèrent garder les pieds sur terre.

L’espace, un environnement unique

Le docteur Joe Chappell est un scientifique associé à la compagnie Space Tango. Selon lui, retirer les plantes de leur environnement naturel force ces dernières à puiser dans leur réservoir génétique. Ainsi, elle génèrent des composés uniques. Effectivement, le cannabis a évolué pendant des millénaires sous une gravité constante. Les plants qui vont croître en apesanteur devront donc produire des substances uniques afin de s’adapter à ce changement drastique.

Rappelons que le docteur Chappell est un spécialiste dans le développement de nouveaux médicaments. Il a d’ailleurs déjà collaboré à plusieurs expériences menées à bord de la station spatiale internationale. Ce dernier prévoit utiliser des plants de chanvre pour mener à bien ces premières expériences. Bien que cette variété de cannabis ne contienne peu ou pas de THC, elle demeure riche en cannabinoïdes non hallucinogènes qui peuvent être utilisés dans une optique médicale. Nous pouvons entre autres penser au CBD, qui soulages les douleurs chroniques, l’inflammation et l’anxiété.

Tout mettre en œuvre pour réussir

L’équipe de Space Tango n’aura pas à transformer la station spatiale en serre de cannabis pour parvenir à ses fins. Cette compagnie est déjà l’auteure des fameux CubeLabs, ces petits cubes qui peuvent être lancés en orbite basse autour de la planète. Il est possible de faire pousser des végétaux à l’intérieur de ces derniers tout en suivant leur croissance en direct, du confort d’un laboratoire situé sur terre.

Afin de mener à bien ce projet, Space Tango fera équipe avec Atalo Holdings, un producteur du Kentucky spécialisé dans le chanvre. Si tout se déroule comme prévu, les responsables du projet espèrent créer de nouvelles souches de cannabis particulièrement riches en cannabinoïdes thérapeutiques.

Sources : Forbes

'