En plus de légaliser le cannabis, le gouvernement fédéral canadien a également assoupli les lois en vigueur concernant la culture et la vente de produits dérivés de cette plante. Parallèlement, des chercheurs américains étudient le chanvre afin de permettre à leurs producteurs d’être plus compétitifs. Ici s’amorce une féroce compétition entre les cultivateurs de chanvre!

Un tout nouveau marché pour les cultivateurs de chanvre au Canada

Les nouvelles lois qui concernent le chanvre industriel permettent aux producteurs de récolter les feuilles et fleurs des plants. Désormais, il est également permis d’en extraire les éléments non psychotropes comme le cannabidiol. Auparavant, ce cannabinoïde présent dans le chanvre était simplement composté ou brûlé après la récolte. On cultivait le chanvre essentiellement pour ses nombreux usages reliés à l’industrie du textile, de la construction ou de l’alimentation.

Le cannabidiol ou CBD, à très bonne presse depuis quelques années. Cette substance aux propriétés thérapeutiques impressionnantes est de plus en plus en demande dans l’industrie de l’alimentation et des produits de soin du corps. Selon les estimations du gouvernement, le marché entourant le CBD pourrait représenter autour de 10 milliards d’activités économiques d’ici quelques années. Selon Jan Slaski de la division albertaine d’InnoTech, On consommera bientôt ce cannabinoïde comme un simple supplément alimentaire grand public. De la même façon qu’on le fait actuellement avec les omégas-3 ou les vitamines.

La compétition s’organise au sud de la frontière

Présentement, les Américains se préparent à faire compétition aux producteurs canadiens de chanvre. En Oklahoma, le Redlands Community College a déjà lancé un vaste programme. Ce dernier vise à collaborer avec des fermiers locaux pour étudier les propriétés du chanvre. La recherche a pour but l’optimisation de la culture de ce dérivé du cannabis et différents éléments seront donc étudiés. Il sera questions notamment du type de sol idéal, de la machinerie nécessaire pour une production optimale et des processus de récolte les plus efficaces.

Les cultivateurs canadiens ont une longueur d’avance sur leurs voisins du sud. Cependant, il y a fort à parier que la compétition pour dominer le marché du chanvre sera féroce au cours des prochaines années.

Sources : Financial Post et Fox News