L’intérêt de la population pour l’activité physique et l’alimentation santé est grandissant. Les alternatives naturelles se sont donc multipliées ces dernières années. Après une simple visite sur les réseaux sociaux, vous serez inondé de publicités concernant des produits qui visent à améliorer vos performances ou votre vitalité quotidienne. À ce propos, les dérivés du cannabis font de plus en plus parler d’eux. Est-ce que la nourriture et les breuvages à base de cannabis parviendront à révolutionner l’industrie alimentaire?

Vers la naissance d’une nouvelle industrie alimentaire canadienne

Rappelons que la vente de mets ou breuvages infusés au THC n’est toujours pas légale au Canada. Le projet de loi C-45 du gouvernement Trudeau ne concerne pour le moment que le cannabis récréatif inhalable. Cela dit, ce même gouvernement a déjà annoncé sa volonté de mettre en place des mesures qui permettraient la vente d’aliments contenant du cannabis dès juillet 2019. Bien entendu, cette date n’est pas coulée dans le béton. Pourtant plusieurs compagnies investissent déjà dans la recherche et le développement de bières, d’eau vitaminée, de café et d’aliments infusés au cannabis.

L’engouement pour les aliments contenant du THC est particulièrement intéressant d’un point de vue économique. La Dalhousie University a d’ailleurs mené une étude à ce sujet. Selon cette dernière, c’est 46% des répondants canadiens qui affirment vouloir essayer les dérivés alimentaires du cannabis s’ils sont un jour légalisés. L’un des principaux défis des acteurs de l’industrie est de trouver le dosage optimal pour une mise en marché grand public. Effectivement, le produit devra contenir assez de THC pour procurer des sensations agréables aux consommateurs, sans pour autant que l’effet ne dure trop longtemps. En gros, le produit idéal serait comparable à l’alcool, mais sans la sensation de lendemain de veille expérimentée après une consommation importante.

Ces aliments contenant du THC seront bientôt légalisés. Il y a donc fort à parier que le CBD gagnera en popularité par la même occasion. Cet autre cannabinoïde possède des vertus thérapeutiques spectaculaires, mais n’entraîne pas d’hallucinations sensorielles comme son cousin le THC. Ainsi, un consommateur régulier de barres tendres et de boissons infusées au CBD peut s’attendre à une diminution de ses douleurs chroniques, une réduction de son niveau de stress et la stimulation son système immunitaire.

Des alternatives à base de chanvre déjà légales

Les aliments infusés au THC ne se retrouveront pas sur les tablettes d’ici au moins un an. Pourtant, il existe déjà des alternatives alimentaires à base de chanvre. Effectivement, comme le chanvre industriel ne contient que 0.3% de THC, il ne provoque pas d’hallucinations sensorielles. Ainsi, il est possible de consommer des breuvages contenant de l’huile de chanvre. Cette dernière contient de grandes quantités de vitamine E et d’oméga-3. De plus, elle contribue à protéger votre système nerveux des dégâts engendrés par le stress. Nous vous suggérons d’ailleurs d’essayer le Kombuchanv. Il s’agit d’une délicieuse façon d’inclure des suppléments alimentaires à votre diète quotidienne. Si vous préférez les classiques, les thés à base de chanvre offrent des bénéfices similaires.

Les cœurs de chanvre sont également une option très intéressante.On peut facilement ajouter ces derniers à diverses recettes, particulièrement les salades. Il s’agit d’un complément utile pour ceux et celles qui suivent un régime sans viande. Les cœurs contiennent des acides aminés essentiels en plus d’être très concentrés en protéines. Vous n’aurez donc pas à en consommer des quantités industrielles avant de vous sentir contenté.

Vous avez l’eau à la bouche? Pas de problème, nous avons tout ce qu’il vous faut sur notre boutique en ligne. Vous y trouverez assurément quelque chose qui s’adapte bien à votre alimentation!

Sources : The Globe and Mail, CBC, Global News et Health