Bien que les experts en investissements recommandent désormais d’investir dans le cannabis, il faut savoir que cette aventure comporte certains risques. D’un point de vue légal, le fait d’encourager cette jeune industrie pourrait limiter vos possibilités d’affaires, surtout aux États-Unis.

Une plante qui en inquiète plusieurs

Si vous suivez les actualités du web, vous avez probablement entendu parler de l’entrevue accordée par Elon Musk au célèbre Joe Rogan. Lors de sa diffusion en direct sur YouTube, le célèbre fondateur de Tesla Motors et de SpaceX a fumé une bonne dose de cannabis en exposant ses théories sur la nature de l’univers. Il n’en fallait pas plus pour faire paniquer les actionnaires qui craignaient que le jugement de monsieur Musk soit handicapé par le THC.

Bien que ces peurs étaient manifestement exagérées, l’entrevue aurait poussé la NASA à enquêter sur les capacités de SpaceX à compléter leurs contrats de manière confidentielle. En effet, l’entreprise bénéficie d’une habilitation de sécurité auprès du gouvernement fédéral américain. Le même gouvernement fédéral qui considère le cannabis comme une drogue semblable à l’héroïne.

Un risque pour les investisseurs

Timothy Maimone est un représentant de l’American Federation of Government Employees Council 170. Il explique que le simple fait de posséder des actions reliées au cannabis peut handicaper vos projets professionnels. Un employé du département de la défense américain aurait été fortement encouragé à vendre ses parts s’il désirait conserver son habilitation de sécurité. Selon l’employeur, les investissements de l’employé compromettaient la confiance du public.

Toujours selon Maimone, ses supérieurs savent très bien que plusieurs Américains désirent s’enrichir avec des actions reliées au cannabis. Il estime que la chasse aux investisseurs pourrait s’intensifier. Malgré qu’il soit totalement légal d’investir dans de telles compagnies, le gouvernement est autorisé à retirer les habilitations de sécurité si cela est jugé nécessaire.

Un mystérieux document a d’ailleurs été publié le mois dernier sur Facebook et Reddit. Bien que son authenticité ne soit pas confirmée, le tout stipule que l’achat d’actions reliées au cannabis constitue une preuve de votre implication dans une activité illicite. Le tout était signé par un prétendu avocat du département de la défense. Sous le couvert de l’anonymat, un employé a confirmé la véracité du document, mais il souligne qu’il ne s’agit que d’un conseil juridique, et non d’un règlement actif.

Est-ce qu’il existe bel et bien une chasse aux investisseurs un peu trop 420 friendly? Le mystère demeure entier pour le moment. Le département de la défense américain a seulement confirmé s’intéresser à la question.

Sources : MarketWatch.com