Vous partez bientôt en voyage et vous demandez si vous pourrez apporter votre chanvre avec vous en toute légalité? Vous aussi, vous ne pouvez plus vous passer de vos graines de chanvre? Sur votre granola, vos soupes, vos salades, vos pâtes, vos smoothies et que sais-je encore, vous en saupoudrez partout? Cet article est pour vous!

Blague à part, il est normal de se poser la question. Variété prisée du Cannabis Sativa L., le chanvre cultivé est de plus en plus populaire chez les adeptes d’une saine nutrition.

Hé oui, vous avez bien lu. Il provient de la même plante que la marijuana, cette autre variété plutôt choisie pour un usage récréationnel, médical ou encore spirituel.

Dans le cas qui nous préoccupe, on parlera plutôt de chanvre agricole, textile, industriel ou cultivé. La plupart des pays autorise ce dernier, mais les réglementations l’entourant varient énormément d’un endroit à l’autre.

Voyager avec le chanvre en Amérique du Nord

Lors de vos déplacements au Québec ou au Canada, vous pouvez être sans crainte. Il est tout à fait permis de voyager avec ses produits chouchous à base de chanvre.

Toutefois, si vous voyagez à l’extérieur du pays, la même règle que pour tous les autres aliments ou végétaux s’applique. Vous devez vérifier avant votre départ quel est le seuil de tolérance des autorités douanières des pays que vous aurez à traverser concernant le chanvre cultivé.

Aux États-Unis, par exemple, vous pouvez importer le chanvre sans problème, incluant ses graines, tant qu’elles sont stérilisées. Vous ne pouvez donc pas les planter et les cultiver ensuite.

Les produits contenant des graines, des tiges ou de l’huile de chanvre stérilisé comme les savons, les vêtements, la corde ou le papier peuvent eux aussi traverser les douanes sans rougir.

Cependant, gare à vous si vous transportez un plant de chanvre vivant ou encore des parties de la plante non stérilisées par le commerce. Les autorités le saisiraient en quelques secondes, malgré la quasi absence de THC (le composant psychoactif du pot) qu’il contient. Vous seriez alors mûrs pour un interrogatoire en règle!

En France, c’est sensiblement la même histoire. La culture du chanvre est plus largement encouragée grâce à la recherche de solutions plus durables pour l’environnement dans plusieurs secteurs. On y interdit toutefois de cultiver la plante sans permis particulier. Vous pouvez importer votre chanvre stérilisé, mais si jamais il vous prenait l’envie de l’enterrer dans le sol et de le voir germer, ce ne serait pas à vous de le faire. Vous devriez envoyer vos semences à une banque de semences de cannabis de l’Union Européenne et laisser le travail entre les mains de quelqu’un d’autre.

Pour éviter la confusion

En bref, il est possible d’importer, d’exporter et de vendre le chanvre dans plusieurs pays. Cependant, il est illégal de le cultiver, à moins d’obtenir un permis spécial et dans certains états seulement. Les gouvernements d’ici et d’ailleurs semblent se mettre d’accord sur un point : le chanvre n’est pas une drogue, mais c’est une drogue. Oui, il y a de quoi être confus.

En d’autres mots, le chanvre agricole ne pose tout simplement aucun problème sur la santé ou la sécurité. Vous pouvez en acheter et en transporter autant que vous voudrez, mais pas en faire pousser. Surtout pas. Du moins, d’ici à ce que la réglementation fasse plus de sens…