Si vous utilisez des applications pour faire des rencontres romantiques, vous savez sans doute déjà que plusieurs utilisateurs s’affichent comme étant 420 friendly. Après tout, si vous avez l’habitude d’avoir une pipe à eau sur votre table de salon, il faut bien que votre futur partenaire sache à quoi s’attendre! Plusieurs estiment que la légalisation du cannabis va mettre de l’avant cet aspect des relations amoureuses.

Des services spécialisés

Parmi toutes les applications destinées à rencontrer l’âme sœur, High There! se démarque. Comme son nom l’indique, ce service permet aux amateurs de cannabis de rencontrer des candidats qui partagent le même amour pour cette plante.

Darren Roberts, le PDG de High There!, estime qu’admettre que l’on fume du cannabis est un handicap sur les sites de rencontre plus traditionnels. Selon Roberts, les préjugés tenaces inspirent une mauvaise impression aux gens moins familiers avec cette substance.

Il était donc grand temps de proposer un service qui permet aux utilisateurs de faire des rencontres sans subir de jugements négatifs. Après tout, il faudra un certain temps pour renverser les effets de plusieurs décennies de prohibition.

Du cannabis jusqu’à la chambre à coucher

Si par bonheur vous trouvez un partenaire digne de ce nom qui apprécie également la marijuana récréative, la compagnie canadienne Pleasure Peaks entend bien pimenter vos activités de fin de soirée. Sa fondatrice, Antuanette Gomez, affirme que l’utilisation du cannabis à des fins aphrodisiaques date de plusieurs milliers d’années. Afin de faire redécouvrir le potentiel romantique de cette plante aux tourtereaux canadiens, cette entreprise développe présentement le cannalube. Comme son nom le suggère, il s’agit d’un produit destiné à maximiser le plaisir sexuel des amateurs de cannabis. Le secret? Une légère dose de cannabinoïdes dans les ingrédients.

Selon le professeur de sociologie Geraint Osborne, de l’Université de l’Alberta, une utilisation modérée du cannabis dans un contexte de couple permet aux deux partenaires de mieux se comprendre l’un l’autre. Cela dit, une consommation exagérée causera plus de tort que de bien, notamment en centrant la relation exclusivement autour de cette substance.

Source : CTV News

'