Les Canadiens ont soif de cannabidiol (CBD). Ce composé actif du cannabis est en demande d’un océan à l’autre. Hélas, peu de clients parviennent à mettre la main sur ce nectar tant convoité. La popularité du CBD est telle que les producteurs n’arrivent pas à en extraire des quantités suffisantes pour satisfaire les consommateurs.

En panne sèche

Nous rapportions il y a quelques semaines à peine que les provinces de l’Atlantique sont en pénurie de CBD. Au moment d’écrire ces lignes, le site web de la Société Québécoise du Cannabis (SQDC) indiquait également être en rupture de stock de gouttes de CBD. Selon un article récemment publié par CTV News, il en va de même en Colombie-Britannique.

Khurram Malik, le PDG de Biome Grow, estime que les producteurs autorisés de cannabis ne se doutaient simplement pas de la popularité du CBD. En 2018, les producteurs croyaient que la clientèle allait s’intéresser surtout au cannabis à haute teneur en THC. Bien que ces produits se vendent bien auprès des amateurs de cannabis récréatif, le reste de la population veut essayer le fameux CBD non psychotrope.  C’est particulièrement vrai pour les sportifs et les personnes âgées qui doivent composer au quotidien avec des douleurs tenaces.

Une nouvelle clientèle insoupçonnée

En 2018, lorsque les fonctionnaires travaillaient sur le projet de légalisation du cannabis, ils ne croyaient pas non plus que tous les Canadiens allaient se tourner vers cette plante. Or, comme le CBD n’est pas une drogue hallucinogène, des gens de tous les milieux s’intéressent à ce cannabinoïde étonnant. Des milliers de témoignages en provenance d’un peu partout dans le monde suggèrent que cette substance permet de réduire les douleurs chroniques, l’inflammation et l’anxiété. Darrell Smith, un représentant de la Newfoundland and Labrador Liquor Corp, explique que les clients qui recherchent du CBD ne sont pas intéressés à en fumer, ni à consommer d’autres produits qui contiennent du THC. Il s’agit souvent de gens qui désirent avant tout améliorer leur santé au quotidien.

Cette incroyable popularité s’explique en partie par ce qui se passe chez nos voisins du sud. En effet, le Farm Bill de 2018 a légalisé à la grandeur des États-Unis la culture du chanvre. Comme cette variété de cannabis contient du CBD, il devient très tendant pour les producteurs d’en extraire pour en faire la vente. Les influenceurs de ce monde participèrent également à cet engouement pour le CBD. Par exemple, Kim Kardashian n’hésita pas à faire la promotion de produits de soins pour le corps à base de CBD lors de son baby shower diffusé sur Instagram.

Rappelons qu’avec la légalisation prochaine des aliments et boissons au cannabis, la demande en CBD risque de croître de manière exponentielle. C’est particulièrement vrai si l’on considère que cette substance est déjà vue comme un supplément qui peut donner une valeur ajoutée à n’importe quel produit.

Sources:

CTVNews.ca