C’est bien connu, plusieurs étudiants décident de partir à l’aventure vers la vallée d’Okanagan pendant l’été. Certains le font pour se dépayser, d’autres y vont pour gagner quelques dollars en tant que cueilleurs de fruits. Et bientôt, il sera possible d’y travailler comme manœuvre agricole sur des plantations de cannabis!

Une région prédestinée

Effectivement, en raison de la légalisation prochaine du cannabis récréatif au Canada, plusieurs compagnies spécialisées dans la culture de cannabis s’installent un peu partout dans la vallée de l’Okanagan. Ce n’est pas un hasard si cette région de la Colombie-Britannique profite de l’effervescence reliée à la marijuana. La main-d’œuvre locale est experte en agriculture et le climat y est idéal. De plus, les heures d’ensoleillement sont nombreuses durant les longues journées d’été.

Les producteurs de cannabis, notamment Green Mountain Health Alliance, ne sont pas les seuls à vouloir tirer profit de la nouvelle industrie de la marijuana récréative. Les membres des Premières nations veulent également leur part du gâteau. Certains décident même de louer des parcelles de leurs propriétés afin que les producteurs puissent y cultiver du cannabis en plus grande quantité.

Certains spécialistes estiment d’ailleurs que les producteurs de fruits, notamment les vignobles, risquent de se tourner progressivement vers la production de cannabis. Cela s’explique par les similitudes entre les deux produits. En effet, qu’il s’agisse de fruits ou de fleurs, les techniques agricoles demeurent semblables.

Source : Global News