Depuis que le cannabis est légal au Canada, plusieurs touristes en visite chez nous désirent se procurer du cannabis. On peut les comprendre, l’idée de fumer un petit joint en toute tranquillité devant les rocheuses canadiennes n’est pas déplaisante! Cela dit, ces « cannatouristes » se butent souvent à des défis de taille à leur arrivée au pays. Certains entrepreneurs désirent faciliter la vie à cette clientèle bien particulière. 

Un casse-tête de règlements

Au grand dam de nos visiteurs, il n’est pas possible de se procurer directement du cannabis à l’aéroport et d’en fumer dès la sortie l’aérogare. Rappelons que comme le gouvernement fédéral canadien ne fait que légaliser le cannabis, il incombe aux provinces d’établir leur propre législation à ce sujet. Ainsi, les règles reliées à la consommation de cette plante diffèrent d’une province à l’autre, et même d’une ville à l’autre!

Il ne serait pas surprenant que la ville dans laquelle le touriste de retrouve interdise la consommation de cannabis dans les parcs, sur les trottoirs et même dans les véhicules immobilisés. Bien que certains hôtels permettent la consommation de marijuana, la fumée est complètement bannie de la grande majorité des établissements. Pour demeurer dans la légalité, il devient presque impossible pour un touriste qui n’a pas accès à un logement privé de consommer du cannabis.

Répondre à un besoin

Des compagnies commeCanadian Kush Tours offrent désormais aux touristes la possibilité de louer un guide qui va leur permettre d’accéder à la plante tant désirée. Ces guides cueillent directement les clients à leur arrivée à Toronto, et mènent ces visiteurs à dans des fumoirs qualifiés de centres de recherche. Cette astuce légale permet la consommation intérieure de produits combustibles. Il devient ainsi possible de se conformer à la loi antifumée qui est en vigueur en Ontario. 

D’autres compagnies utilisent des stratagèmes similaires afin de contourner les lois qui s’appliquent dans les différentes provinces. Cela dit, ce n’est pas demain la veille que les touristes pourront apprécier le cannabis aussi facilement que le sirop d’érable! Pour le moment, les grandes chaînes d’hôtel comme Hiltons et Marriotts ne proposent pas d’accommodements pour faciliter la consommation de cette plante. Ainsi, si vous désirez planifier des vacances « vertes » au Canada, mieux vaut vous tourner vers des professionnels pour profiter pleinement de votre séjour.

Sources:

Canadian Kush Tours

WindsorStar.com