En novembre dernier, la consommation des aliments infusés au cannabidiol a été permise par le ministère de la Santé français. Depuis ce changement législatif, de nombreuses boutiques proposant des produits à base de CBD ont ouvert leurs portes, surtout à Paris. Ces dernières offrent un service similaire au coffee shops d’Amsterdam.

Les effets du CBD toujours méconnus, surtout par les autorités

Le chanvre proposé par ces petites boutiques françaises provient en grande partie de la Suisse. Les cultivateurs locaux produisent une variété de cannabis sativa qui contient seulement 0.2% de THC. Cette très faible concentration de cannabinoïde ne suffit pas à entraîner des hallucinations. Il est donc inutile d’en consommer de manière récréative en espérant expérimenter des sensations particulières. Le CBD contenu dans la plante permet cependant de diminuer les douleurs chroniques, l’anxiété et les tremblements. Il s’agit donc d’un relaxant naturel comparable à certaines variétés de thé. Aux États-Unis, la FDA se penche d’ailleurs présentement sur l’Epidiolex. Il s’agit du premier médicament d’ordonnance à base de cannabidiol.

Ceci dit, comme les études traitant des bénéfices du cannabidiol sont très récentes, la Direction générale de la santé de France stipule toujours qu’il est interdit de vendre le produit en affirmant qu’il a des valeurs thérapeutiques. Ainsi, malgré les nombreux témoignages anecdotiques qui suggèrent l’efficacité du CBD, la législation française ne semble pas au fait des dernières percées scientifiques.

Sources : 20 minutes, NBC News et The Telegraph