Plusieurs experts de l’industrie de l’alcool s’interrogeaient sur l’impact de la légalisation du cannabis. Selon certaines prévisions, un grand pourcentage des consommateurs de breuvages alcoolisés allait rapidement se tourner vers la plante verte. Il semble qu’au contraire, le cannabis cohabite bien avec l’industrie de l’alcool. Cependant, l’arrivée imminente des breuvages et aliments infusés au THC pourrait changer la donne.

Des habitudes tenaces

Quelques mois après la légalisation du cannabis, les chiffres nous indiquent que les Canadiens tiennent à leur routine de consommation. En effet, nous apprenions la semaine dernière que les provinces des maritimes font les ventes les plus importantes de cannabis au pays. L’Île-du-Prince-Édouard arrive d’ailleurs au premier rang, avec des dépenses de 13,83$ par habitant lors des six premières semaines de la légalisation. Certains experts attribuent cela à leur réseau de distribution qui aurait été mieux préparé que dans le reste du pays.

Or, malgré la popularité du cannabis, les ventes d’alcool demeurent stables dans ces mêmes provinces. En fait, elles augmentèrent légèrement comparativement à l’an passé. En 2017, lors du dernier quart de l’année, les ventes de l’alcool de l’Île-du-Prince-Édouard s’élevaient à 27.3 millions de dollars. En 2018, le montant était passé à 27.9 millions. Le Nouveau-Brunswick est également dans une situation semblable. Il semble donc que pour le moment, l’industrie de l’alcool n’est pas menacée par le cannabis récréatif.

Une tempête à l’horizon?

Ceci dit, l’arrivée des aliments et breuvages infusés au THC d’ici octobre 2019 risque de compliquer cette cohabitation. En effet, il y a une grande différence entre fumer un joint de marijuana et boire une bouteille d’alcool. Les deux produits répondent à des besoins différents, et plusieurs consommateurs s’abstiennent de consommer du cannabis pour éviter d’endommager leurs poumons.

Les breuvages non alcoolisés qui contiennent du THC vont inévitablement attaquer le marché de prédilection de l’industrie de l’alcool. Ce n’est donc pas une surprise si les grandes compagnies de ce secteur décident de lancer leurs propres boissons au cannabis.

Après tout, si on ne peut vaincre l’ennemi, autant le rejoindre!

Sources :

Globalnews.ca

'