Ce n’est pas une surprise si le football est le sport le plus populaire en Amérique du Nord. Surtout avec le spectacle exceptionnel qu’offre la National Football League. Ceci dit, ce sport implique de nombreux impacts répétés. Il n’est donc pas rare que des blessures surviennent. À en croire Mike James, un agent libre de la NFL, plusieurs athlètes se tournent vers le cannabis et ses dérivés afin de contrôler leurs douleurs chroniques.

Une demande d’exemption qui soulève la controverse

Mike James souffre lui-même de douleurs chroniques dues à son sport. Comme ce dernier ne voulait pas risquer de devenir dépendant aux médicaments antidouleur, il a décidé de se tourner vers des dérivés du cannabis à des fins thérapeutiques. Il a d’ailleurs soumis une demande d’exemption médicale à la NFL, qui interdit présentement la consommation de cannabis. Il s’agit d’une manœuvre risquée, car admettre qu’il utilise une substance interdite pourrait mettre un terme à sa carrière. Notons qu’il avait déjà été suspendu suite à des tests antidopage reliés à l’usage de cette plante.

Une pratique répandue

Toujours selon James, un grand nombre de joueurs professionnels de la NFL seraient dans une situation similaire à la sienne. Il estime que la moitié des joueurs actuels utilisent, où ont déjà utilisé le cannabis et ses dérivés afin de traiter leurs douleurs chroniques. Certains de ces athlètes se réjouiraient d’ailleurs de l’initiative de James, qui a eu le courage de rendre son cas public. Est-ce que la NFL va montrer des signes d’ouverture envers les traitements à base de cannabinoïdes? L’avenir nous le dira, mais parions que la demande de Mike James aura au moins le bénéfice de lancer le débat.

Source : BBC