Votre perception du consommateur typique de cannabis est-elle celle d’un irresponsable qui passe ses journées un joint à la main? Si oui, il y a de fortes chances que les films d’Hollywood vous aient influencés. Selon un récent sondage, les amateurs de cinéma en ont assez de cette image véhiculée à outrance. En effet, c’est le cas depuis Cheech and Chong et Jay and Silent Bob.

Une question de perception

Ce sondage a été réalisé par la firme de recherche stratégique Miner and Company. Il révèle que les amateurs de cannabis considèrent qu’il est grand temps de changer la perception de cette substance dans la culture populaire. Robert Miner est le président de la firme. Il ajoute que les films et séries qui perpétuent cette image négative contribuent au problème. Ceux-ci ralentissent l’acceptation sociale des consommateurs de cannabis actifs et dynamiques.

Des résultats aux antipodes des stéréotypes

Le sondage réalisé nous apprend, entre autres, que les utilisateurs de cannabis sont âgés en moyenne de 35 ans. Au total, c’est 86% d’entre eux qui travaillent à temps plein. De plus, 77% des répondants affirment avoir des revenus supérieurs à 75 000 dollars par année.

L’un des résultats les plus frappants est que 72% des répondants considèrent que trop de séries télé véhiculent une image négative des consommateurs de cannabis. D’ailleurs, selon 76% des gens sondés, la marijuana devrait être présentée comme l’équivalent d’un verre de vin, d’une bière ou d’un cocktail. Concrètement, 7 répondants sur 10 affirment que l’accès à des séries ou films qui dédramatisent le cannabis les a encouragés à discuter de leurs expériences personnelles reliées à la consommation de cette plante.

Un nombre croissant d’États américains permettent la consommation de cannabis médical ou récréatif. Il sera donc intéressant de voir si les réalisateurs d’Hollywood vont s’adapter à cette nouvelle réalité.

Source : Forbes