Si vous êtes un amateur de cinéma, il y a de fortes chances que vous étiez au rendez-vous hier soir pour suivre la cérémonie des Oscars. Étonnamment, le cannabis était présent lors de la cérémonie, bien à l’abri des caméras.

Une initiation au cannabis pour les stars

Les vedettes qui étaient invitées à la prestigieuse cérémonie se méritaient des cadeaux bien particuliers. Chaque candidat repartait avec un sac contenant des prix d’une valeur de 100 000 dollars. Les 25 heureux élus pouvaient notamment y trouver des billets pour des voyages exotiques, mais aussi des chocolats infusés au cannabis. Chaque truffe de la Crescendo Collection contient 10 milligrammes de THC. Voilà une façon intéressante de tuer le temps si vous devez assister à une cérémonie de trois heures! Ce surprenant ensemble de friandises venait avec un avertissement qui suggérait aux acteurs affamés de ne manger qu’un chocolat à la fois, pour éviter une expérience un peu trop intense.

Des produits de soins pour la peau à base de cannabis étaient également distribués, en plus d’un abonnement au premier club social pour amateurs de cannabis de Los Angeles. Parmi les récipiendaires annuels, nous pouvions retrouver des noms bien connus du public comme Bradley Cooper, Lady Gaga, Christian Bale, Amy Adams, Olivia Colman, Rachel Weisz, ou Richard E Grant.

Une pratique légale, mais controversée

La cérémonie des Oscars se déroulait comme à son habitude en plein cœur de Los Angeles, en Californie. Dans cet État, le cannabis récréatif est parfaitement légal. Cela dit, les candidats devront se montrer prudents avec leurs cadeaux au cannabis. En effet, il est illégal de transporter cette substance d’un État à l’autre en Amérique.

Les dons de cannabis ne concernent pas que les gens riches et célèbres. Certaines compagnies contournent la loi en offrant des extraits de cette plante à l’achat d’autres items. Il s’agit d’une manière de contourner la législation dans certains états comme le Michigan, où il est permis de donner du cannabis, mais pas d’en vendre directement.

Sources :

SouthbendTribune.com

Telegraph.co.uk