Lors d’un congrès dédié à l’agriculture canadienne, l’avenir du chanvre a fait énormément jaser. Il semble que les investisseurs sont extrêmement intéressés par le cannabidiol (CBD). Ce cannabinoïde non hallucinogène pourrait à lui seul propulser l’industrie du chanvre vers de nouveaux sommets.

Un congrès qui fait rêver

À l’occasion du Rural Summit de North Grenville, les acteurs de l’industrie du chanvre se réunissaient pour discuter du programme à venir pour les prochaines années. Plusieurs sujets ont été abordés, notamment la place prépondérante qu’occupera le cannabis lors de la prochaine campagne électorale. Cependant, le CBD a volé la vedette.

Ryan Greer, un représentant de la Chambre du Commerce du Canada, expliquait que tous les détaillants du pays se préparent actuellement à l’arrivée des aliments au cannabis. Ces derniers ne seront pas seulement infusés au THC. Plusieurs entreprises espèrent faire fortune avec des produits de bien-être à base de CBD.

Jackie Choquette, une autre panelliste, a ajouté à ce sujet que le CBD risque de s’imposer non seulement comme un ingrédient alimentaire de base, mais aussi comme une valeur ajoutée à plusieurs autres produits. Que ce soit pour des déodorants, des crèmes pour le corps ou même pour les vaporisateurs d’intérieurs, le CBD sera en demande. Madame Choquette croit que plusieurs Canadiens sont curieux à propos du cannabis, mais qu’ils ne veulent pas en fumer. Le CBD devra donc être produit en quantité industrielle par les cultivateurs de chanvre afin de subvenir aux besoins des différentes industries.

Même son de cloche chez les Américains

Depuis la mise en application du Farm Bill 2018 aux États-Unis, les investisseurs se jettent sur le CBD. En un an seulement, la production de chanvre a triplé aux États-Unis, ce qui représente un total de 75 000 acres de terres agricoles. Eric Steenstra, le président de l’organisation Vote Hemp, croit que ce nombre pourrait doubler d’ici l’an prochain, notamment en raison de la demande croissante pour le CBD qui est déjà commercialisé dans plusieurs États. Dans ce contexte, le marché du chanvre pourrait rapidement égaler le cannabis récréatif et médical en termes de valeur brute.

Sources:

BNNbloomberg.ca

InsideOttawaValley.com