Bien que cette pratique soit interdite au Québec, de nombreux Canadiens s’adonnent désormais à la culture du cannabis. Après tout, lors des longs mois d’hiver, s’entourer de plantes vertes est bon pour le moral!

Une expertise nationale

Jodie Emery est une militante procannabis célèbre au Canada. Cette dernière s’implique depuis longtemps dans cette cause qui lui tient à cœur. Elle explique que depuis des décennies, les Canadiens s’adonnent à la culture du cannabis. Selon elle, ces jardiniers amateurs affirmaient jusqu’à récemment faire pousser des tomates. Il s’agissait d’un code bien connu. Il suffisait de vous présenter dans une boutique de jardinage et d’expliquer au commis que vous étiez à la recherche d’équipement pour faire pousser des tomates. Si ce dernier était impliqué dans la culture 420, il allait probablement vous faire un clin d‘œil avant de vous fournir le matériel nécessaire.

De nos jours, bien que la loi fédérale autorise les Canadiens à cultiver jusqu’à quatre plants de cannabis, les provinces ne sont pas toutes aussi progressistes. Dans certaines provinces comme en Colombie-Britannique, il est permis d’en faire la culture, tant que vos voisins ne peuvent pas voir les plants. Quant à eux, les gouvernements du Manitoba et du Québec interdisent tout bonnement la pratique de la culture maison.

Des innovations technologiques

Avec la légalisation progressive du cannabis en Amérique du Nord, les entrepreneurs s’attaquent au marché de la culture maison. Par exemple, l’application Snaphash guide les débutants dans le processus parfois complexe de la production de marijuana. Cet outil vous fournit de précieux conseils de la plantation des graines jusqu’à la récolte des fleurs.

Dans le même ordre d’idées, plusieurs compagnies proposent désormais des cabinets automatisés qui permettent de cultiver quatre plants de cannabis dans le confort de votre salon. Ces appareils sont généralement de la grosseur d’un petit congélateur portatif. Bien souvent, ils sont accompagnés d’une application qui vous permet de suivre la croissance de vos végétaux bien-aimés en direct sur votre téléphone intelligent.

Alternativement, il est aussi possible de se procurer des senseurs automatisés qui régulent l’arrosage de vos plants à l’extérieur. Si vous avez l’intention de cuisiner avec votre cannabis, il est également conseillé de vous procurer un ensemble qui permet de tester la puissance de votre cannabis. Vous saurez ainsi si vos plants contiennent surtout du THC ou du CBD.

Sources :

CannabisMaven.io

TorontoSun.com