Une méta-analyse a été effectuée à partir de diverses études portant sur de jeunes consommateurs réguliers de cannabis. Cette dernière démontre clairement que les effets de la marijuana sur le cerveau et ses capacités cognitives sont temporaires. Ce serait le cas notamment en ce qui concerne la mémoire, l’apprentissage ainsi que la capacité d’abstraction. Les scientifiques ont élaboré cette analyse en combinant les données de 69 études effectuées sur des utilisateurs intensifs de marijuana. Ces recherches mettaient en évidence la diminution de leurs capacités mentales après la consommation de cannabis.

72 heures d’abstinence

C’est le très réputé journal JAMA Psychiatry qui a publié cette toute nouvelle étude, mercredi dernier. Selon le professeur Cobb Scott, après seulement 72 heures sans absorber de cannabis, les capacités du cerveau des 2152 utilisateurs réguliers sont comparables à celles des 6575 sujets qui ne consomment pas du tout.

Il semble donc que plus la science s’intéresse de près au cannabis, plus elle déboulonne les mythes négatifs à l’endroit de cette substance. Si vous consommez le chanvre de manière récréative ou médicale, vos neurones se portent donc probablement très bien. Après seulement 72 heures d’abstinence, votre cerveau devrait être capable de fonctionner à plein régime!

Source : CNN