Nos lecteurs de l’Île-du-Prince-Édouard seront ravis de l’apprendre : leur gouvernement est présentement à la recherche de passionnés de cannabis pour travailler en points de vente. En effet, des ouvertures sont prévues à O’Leary, à Summerside, à Montague et à Charlottetown.

De nouveaux emplois rapidement comblés

Au total, c’est 50 heureux élus qui conseilleront leurs concitoyens sur les meilleures variétés de cannabis. Ils entreront en fonction dès que la légalisation du produit sera officielle. De plus, on offrira aux résidents de l’Île quelques dizaines de postes supplémentaires à temps partiel. Zach Currie est le directeur des nouveaux marchés de la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard. Selon lui, ils ont déjà reçu un grand nombre de candidatures. Il ajoute d’ailleurs qu’il n’est pas surprit de l’engouement entourant l’industrie naissante du cannabis.

Un modèle semblable au Québec

Comme au Québec, l’Île-du-Prince-Édouard mise sur un système de monopole gouvernemental pour la vente du cannabis. De plus, les employés des magasins de cannabis devront suivre une formation axée sur l’éducation et la prévention. Le seul petit bémol à propos de cette offre d’emploi est que les candidats ne savent pas exactement quand se fera leur entrée en fonction. La formation se déroulera pendant l’été. Cependant, l’ouverture des points de vente ne se fera qu’une fois le projet de loi C-45 officialisé. Nous souhaitons à l’avance la meilleure des chances à tous les candidats et candidates!

Sources : Radio-Canada et CTV News