Vous aviez comme projet de déménager en Alberta afin d’y ouvrir une charmante petite boutique de cannabis? Si c’est le cas, il faudra malheureusement mettre vos plans en suspens pour une durée indéterminée. En effet, l’Alberta Liquor, Gaming and Cannabis Commission (AGLC) vient de suspendre l’émission de permis d’exploitation. La raison? La pénurie de cannabis qui affecte tout le pays risque de durer encore plusieurs mois.

Un changement de cap qui en surprend plusieurs

De nombreux entrepreneurs albertains espéraient profiter de la légalisation du cannabis. C’est notamment le cas de Melissa Lavoie et de son partenaire, Daryl Robinson. Ces derniers prévoyaient ouvrir leur boutique dans quelques semaines, mais l’annonce du gouvernement provincial a drastiquement changé leurs plans. Melissa se dit extrêmement déçue de cette situation, car elle rêvait d’ouvrir une boutique semblable depuis son adolescence.

Alain Maisonneuve, le PDG de l’AGLC, a justifié cette décision en soulignant que la société d’État n’a reçu que 20% des quantités de cannabis commandées. Il confirme par la même occasion que la commande d’origine devait amplement suffire à alimenter les 250 premières boutiques de cannabis de la province, mettant ainsi la faute sur les producteurs. Pour le moment, la priorité de l’AGLC est de s’assurer que les 65 dispensaires qui sont déjà ouverts puissent bénéficier d’assez de marchandise pour satisfaire la clientèle.

Adapter les stratégies de commercialisation

Marcie Kiziak travaille pour la compagnie Nova Cannabis. Elle explique que cette décision l’oblige à repenser l’entièreté de la stratégie de commercialisation. Pour le moment, les responsables de l’AGLC n’ont pas précisé la durée du gel de l’émission de permis d’exploitation. Le tout peut durer deux semaines, comme six mois. Voire encore plus longtemps.

Marcie souligne que toutes les compagnies qui opèrent au Canada sont dans le même bateau. Selon elle, la source du problème est qu’il n’y a pas assez de cannabis disponible. Hélas, il faut un certain temps pour faire pousser des plants en quantité suffisante.

Sources :

Edmontonjournal.com