Malgré la légalisation prochaine du cannabis au Canada, il ne sera pas si facile d’en vendre. Vous pouvez déjà oublier les contenants aux couleurs criardes et les logos de feuilles de chanvre. Santé Canada exige que les produits du cannabis soient commercialisés dans un emballage de couleur neutre sans éléments graphiques, à l’exception des avertissements en lien avec la santé.

Une réunion au sommet à Saint John

Cette semaine, les géants du cannabis se réunissent à Saint John pour discuter de nouvelles idées pour publiciser leurs produits, tout en demeurant dans les normes exigées. Au total, 450 représentants de compagnies qui œuvrent dans le milieu se déplacent pour l’occasion. Ray Gracewood, le chef des opérations chez Organigram, souligne d’ailleurs l’importance de permettre à l’industrie de s’afficher afin de pouvoir concurrencer efficacement le marché noir. Il souligne également que le produit est destiné à des adultes responsables et non à des enfants.

Des stratégies de vente détournées

De plus, monsieur Gracewood ajoute qu’inévitablement, les compagnies auront recours à des stratégies de vente détournées pour faire la promotion de leurs produits si la législation ne leur laisse pas plus de liberté. Certaines entreprises pourraient même envisager une association à des personnalités influentes. Nous pouvons entre autres penser à Snoop Dogg. Ce dernier s’active depuis longtemps dans l’industrie du cannabis.

Dans le même ordre d’idée, Gene Simmons, le cofondateur du groupe KISS, s’est récemment découvert un amour pour cette plante. Celui-ci s’implique désormais dans le département de publicité de la compagnie Invictus MD. Il a même investi pour 10 millions de dollars en actions dans cette dernière.

Sources : The Globe and Mail et Global News