Dans l’État de l’Oregon, il est légal de consommer de la marijuana à des fins médicales ou récréatives. Cependant, la popularité de cette substance a engendré un problème inattendu. Le nombre de cultivateurs a explosé tellement rapidement qu’il y a maintenant trop de cannabis pour le nombre de consommateurs! La solution? Se tourner vers les dérivés du chanvre.

Un problème inattendu

En effet, le grand nombre de fournisseurs de cannabis récréatif a en quelque sorte noyé le marché de la marijuana récréative dans un surplus de production. Ainsi, les prix de la marchandise ont radicalement baissé dans tous l’État. Pour empirer les choses, il n’est pas possible d’exporter le cannabis en surplus vers d’autres régions des États-Unis.

Rappelons que plusieurs États ne partagent par l’ouverture de l’Oregon envers le cannabis. Les cultivateurs sont donc forcés d’envisager la destruction de leurs surplus, car il est simplement impossible de trouver des endroits où entreposer tout ce cannabis.

Les dérivés du chanvre, une solution verte

Afin de rentabiliser leur exploitation et d’éviter la faillite, plusieurs cultivateurs se tournent vers le chanvre. Ce dérivé du cannabis sativa contient très peu de THC et ne cause donc pas d’effet hallucinogène à ces utilisateurs. Le cannabidiol (CBD) qu’il contient peut cependant être utilisé à toutes les sauces, que ce soit pour traiter l’anxiété ou les douleurs. Il peut alors être consommé en capsules, en concentré ou encore comme aliment. Nous devons également souligner les milliers d’usages possibles du chanvre dans les domaines du textile et de l’industrie de la construction.

Est-ce que ce soudain intérêt pour le chanvre pourra se révéler bénéfique pour les nombreux cultivateurs de l’Oregon? Seul l’avenir nous le dira, mais il y a fort à parier que les dérivés du chanvre seront en vedette dans les boutiques de l’État.

Source : CTV News