Les Uruguayens ont fait figure de pionniers en 2013, lorsque le cannabis fut légalisé à la grandeur de leur pays. Depuis, l’industrie reliée à cette plante a eu le temps de se développer dans ce pays de l’Amérique du Sud. Désormais, les compagnies de cannabis médical de l’Uruguay prévoient débuter l’exportation massive de cannabis un peu partout dans le monde.

Peu de joueurs, beaucoup de profits

À ce jour, encore peu de pays exportent du cannabis médical. Avec 16,4% des exportations mondiales, les Pays-Bas sont les plus grands exportateurs du monde. L’Autriche occupe présentement le second rang avec 8,7% des exportations. Comme le cannabis médical est légalisé dans 30 pays, l’Uruguay espère mettre à profit son expertise en la matière.

La compagnie américaine Fotmer est située à environ 120 kilomètres à l’ouest de Montevideo, la capitale uruguayenne. Cette entreprise est la première à obtenir un permis pour les exportations internationales. Jordan Lewis, l’un des propriétaires de la compagnie, explique que le plan est de produire 400 tonnes de cannabis médical annuellement, ce qui représenterait des profits d’environ 15 millions de dollars américains. Pour le moment, les installations de Fotmer comportent 18 serres, pour un total de 320 000 pieds carrés.

Un processus complexe

La production de cannabis médical est strictement régulée, et il faut une véritable expertise en la matière pour que les cultures fournissent les résultats escomptés. Les employés de Fotmer doivent se relayer pour assurer une occupation constante des 18 serres. Les opérations se déroulent 24 heures sur 24. Avec le clonage, la compagnie est passée de 10 plants à 10 000 plants!

Pour un producteur de cannabis, la contamination des plants est le pire scénario imaginable. Afin d‘éviter une telle catastrophe, les mesures de contrôle sont très strictes. Afin de se déplacer d’une section à l’autre, les employés doivent passer dans un sas pressurisé, et changer leurs vêtements, chaussures et masques. Asim Beg, le directeur scientifique de l’entreprise, qualifie ce processus « d’hyper paranoïa » nécessaire. Après tout, il vaut mieux prévenir que guérir!

Tous ces efforts sont bien récompensés, car sur le marché international, un paquet de 3 kilos de cannabis médical vaut entre 9000$ et 21 000$, dépendamment du prix du gramme. Les premières récoltes de Fotmer seront bientôt exportées vers l’Allemagne.

Sources:

CTVNews.ca