Imaginez un matériau non seulement efficace pour conserver l’énergie mais qui peut également rendre les bâtiments plus verts. Une substance non-toxique si durable qu’elle se renforcit avec le temps puisqu’elle est résistante à la moisissure, à la vermine et au feu. Cela semble trop beau pour être vrai? Eh bien, dites bonjour aux maisons de chanvre.

Le « hempcrete » est un mélange de chanvre industriel, de chaux, de sable et d’eau est le tout dernier cri en matière de construction verte.  Ce matériau n’est pas utilisé comme un élément de structure mais bien comme un excellent matériau d’isolation, sa nature très légère devant être supportée par un cadre de bois, d’acier ou de béton.

Souvent confondu avec le cannabis, le chanvre ne vous fera pas planer mais il vous offrira un environnement de vie plus sécuritaire et plus propre.  En fait, vous n’avez qu’à jeter un œil à ces 5 avantages extraordinaires du chanvre en tant que matériau de construction pour la maison.

Les maisons de chanvre sont éco-responsables

Saviez-vous que la majorité des matériaux de construction conventionnels utilisent les énergies fossiles, contribuant ainsi aux émissions de CO2?  Les bâtiments résidentiels et commerciaux à représentent à eux seuls 39% des émissions de CO2 et les experts estiment qu’au cours des 25 prochaines années, les émissions de CO2 provenant des bâtiments augmenteront plus rapidement que dans tout autre secteur.

Pour sa part, le « hempcrete » présente un bilan carbone négatif lorsque produit localement. Ce qui signifie qu’il y a davantage de carbone soustrait de l’atmosphère qu’il n’y en a d’émis! De plus, parce que ce matériau est cultivé naturellement plutôt qu’extrait du sol ou manufacturé, les bâtiments de chanvre sont rapidement renouvelables.

De plus, les bâtiments de chanvre sont également écoénergétiques. Selon Greg Flavall de Hemp Technologies, ce sont les propriétés hygroscopiques du chanvre qui le rendent si efficace pour équilibrer le taux d’humidité à l’intérieur d’un bâtiment : « Puisque le hempcrete retient l’humidité dans les matériaux du bâtiment et la relâche de façon égale, les bâtiments sont naturellement plus humides au cours de l’hiver et plus frais au cours de l’été ».

Sans compter que sa forte résistance thermique permet de diminuer l’utilisation du chauffage ou de la climatisation, permettant aux habitants de la maison d’éviter l’excès de consommation énergétique tout en bénéficiant d’économies considérables.

Les maisons de chanvre sont meilleures pour la santé

La moisissure est l’un des agents toxiques les plus importants dans les environnements intérieurs. Elle peut causer l’irritation de la gorge, la congestion des sinus et d’autres problèmes respiratoires. En tant que matériau hygroscopique, le « hempcrete » respire et permet à la vapeur d’eau de passer au travers. Contrairement à l’isolation en fibre de verre ou en cloisons sèches, le hempcrete est non-toxique et résiste aux moisissures.

Les maisons de chanvre sont résistantes au feu et à la vermine

Les composants de l’hempcrete, incluant les copeaux de chanvre, l’eau et la chaux, créent un matériau de construction naturellement résistant aux flammes. Cependant, l’hempcrete n’offre pas seulement qu’une protection contre le feu, il aide aussi à contrer la vermine. Contrairement à d’autres matériaux de construction qui demandent des agents chimiques lourds afin de chasser les bestioles, l’hempcrete le fait de façon naturelle.

Les maisons de chanvre sont versatiles

Les maisons de chanvre peuvent être construites pratiquement partout. Bien qu’elles soient présentement prédominantes en Europe, les maisons de chanvre peuvent être trouvées partout à travers le monde. En fait, Greg Flavall de Hemp Technologies a construit des maisons de la Nouvelle-Zélande jusqu’en Caroline du Nord! Il espère même pouvoir construire une maison en Antarctique un jour!

L’hempcrete offre une flexibilité de conception incroyable. Dépendamment de votre région géographique et du climat, l’épaisseur de l’hempcrete peut être ajustée. Par exemple, Greg a expliqué que lorsqu’il construit ses maisons au Canada, un mur d’une épaisseur de 18 pouces est nécessaire, alors qu’en Nouvelle-Zélande un mur de 10 pouces suffit. La nature du matériau lui permet de s’ajuster à une vaste gamme de murs puisqu’il est si versatile.

Le fait que l’hempcrete respire et qu’il soit si flexible permet de le combiner avec d’autres matériaux naturels tels que le bois ou la pierre. De plus, l’hempcrete peut également être moulé ou plâtré sur de vieux murs de brique ou de pierre. Ces propriétés uniques permettent aux constructeurs, aux architectes et aux concepteurs de développer de magnifiques maisons vertes.

Les maisons de chanvre sont durables

Saviez-vous que la plupart des maisons modernes ne durent que de 80 à 100 ans ?  Même si cela peut sembler une bonne durée de vie, cela fait pâle figure en comparaison avec la durée de vie de 600-800 ans des maisons de chanvre. Et contrairement aux maisons traditionnelles, les maisons de chanvre peuvent être recyclées pour retourner à la terre! En fait, l’hempcrete est biodégradable et recyclable!

Combien d’autres matériaux de construction connaissez-vous qui deviennent plus résistants avec le temps, offrent une durée de vie plus longue et ont également un impact positif sur la planète?  Bien que le développement des maisons de chanvre ait été principalement limité à un marché de niche, les développeurs comme Jim Savage et Greg Flavall espèrent que les choses changeront bientôt.