La juge californienne Charles Marson a décrété vendredi dernier qu’il était légal pour une jeune élève de maternelle d’utiliser un médicament à base de cannabis. Cette décision met fin à un combat juridique qui dure depuis maintenant deux ans.

Une situation exceptionnelle

Brooke Adams est une jeune fille de 5 ans qui souffre d’une forme rare d’épilepsie. Afin de contrôler ses symptômes, elle utilise un onguent spécial à base de cannabis. Comme il s’agit techniquement d’une drogue, le Rincon Valley Union School District de Santa Rosa tente depuis le début de cette controverse de faire bannir le médicament. Selon les responsables de l’organisation, les lois fédérales et étatiques stipulent qu’il est interdit de consommer des drogues dans un établissement scolaire, même si le cannabis est légal en Californie.

La juge Marson a finalement tranché en faveur de la jeune Brooke Adams. Cette dernière peut donc se rendre à l’école avec son onguent au cannabis. Une infirmière a d’ailleurs dû l’accompagner trois fois en classe pour l’aider à appliquer son médicament, afin de calmer des crises d’épilepsie particulièrement sévères.

Jana Adams, la mère de la jeune fille, se dit très soulagée de ne plus avoir à se battre pour que sa fille puisse utiliser son traitement. Les responsables du district n’ont toujours pas confirmé s’ils prévoyaient faire appel de cette décision de la cour. Joe Rogoway, l’avocat de la famille, espère que cette décision permettra à d’autres étudiants d’utiliser en toute liberté leurs médicaments à base de cannabis sur les campus.

La marijuana à la rescousse des épileptiques

Rappelons que la marijuana médicale est de plus en plus utilisée pour traiter les cas d’épilepsie. Autant le THC que le CBD sont sous la loupe des grandes compagnies pharmaceutiques. Les deux cannabinoïdes sont des substances qui possèdent d’impressionnantes vertus anticonvulsives. De plus, ces composés du cannabis sont excellents pour réduire l’inflammation musculaire et les douleurs causées par les spasmes. Il ne serait donc pas surprenant que plusieurs patients se tournent prochainement vers des traitements naturels à base de marijuana, comme dans le cas de la jeune Brooke Adams.

Sources : Fox News et CTV News

'