Autant au Canada qu’aux États-Unis, la consommation de cannabis au volant est illégale. On considère en effet que la substance diminue temporairement le temps de réaction de l’utilisateur. Étonnamment, les recherches scientifiques demeurent floues à ce sujet. Une équipe de la University of California San Diego tentera prochainement de mesurer l’impact du cannabis sur la conduite automobile.  Elle tentera également de déterminer avec précision la durée des effets du cannabis.

Mesurer la durée des effets psychotropes

Le docteur Tom marcotte est spécialiste en psychiatrie à l’UCSD. Il souligne qu’il est difficile de bien cerner les effets du THC et l’impact du cannabis sur la conduite automobile. Si une dose élevée peut effectivement diminuer le temps de réaction des consommateurs, il est possible qu’une dose plus réduite n’ait aucun impact.

Afin de mener à bien cette étude, les participants devront consommer des doses bien précises de cannabis. Ils devront ensuite compléter des tests de simulation routière qui serviront à analyser leurs habiletés au volant. Ces derniers devront également effectuer un test cognitif sur tablette afin de mesurer les effets du cannabis sur la mémoire, l’attention et les capacités motrices. Pendant une période de 7 heures, des échantillons seront prélevés chez les participants afin de mesurer la durée des effets qui peuvent influencer la conduite automobile.

Une réglementation routière plus rationnelle

Ultimement, le but des scientifiques impliqués est de fournir des données tangibles qui permettront d’élaborer des lois semblables à celles qui concernent l’alcool au volant. Dans le cas du cannabis, il est essentiel de déterminer le taux de THC dans le sang pouvant être autorisé chez un conducteur.

De plus, cette étude contribuera à déterminer quelles analyses permettent de tester efficacement le niveau d’intoxication des automobilistes. Est-ce qu’un test d’haleine ou de salive suffira ou un test sanguin sera nécessaire? La question est toujours en suspens et nous ne risquons pas d’obtenir rapidement une réponse claire à ce sujet.

Source : News Week