La pollution environnementale est une véritable calamité, surtout quand elle touche des terres agricoles autrefois très fertiles. Ceci dit, cette situation n’est pas irréversible. Des cas récents démontrent que le chanvre possède une étonnante capacité à purifier les sols.

Une usine très inquiétante

Si l’un de vos voyages vous amène à Taranto, en Italie, il y a de fortes chances pour que vous entendiez parler de l’usine d’acier locale. Cette installation emploie à elle seule plus de 12 000 personnes. Cependant, elle est également la plus grande source de pollution de toute la Méditerranée. L’usine produit des quantités phénoménales de dioxines et de poussières. D’ailleurs, plusieurs croient que ces dernières sont responsables du nombre élevé de cas de cancers des poumons chez les habitants de la région. Le taux y serait 30% plus élevé que la moyenne nationale.

Les bienfaits de la phytoremédiation

Situé à moins d’un kilomètre de l’usine, le fermier Vincenzo Fornaro ne se laisse intimider par ces chiffres inquiétants. Il a même décidé de mener une guerre à la pollution en plantant du chanvre un peu partout sur sa propriété. Cette technique appelée phytoremédiation permet notamment de retirer les métaux lourds du sol et même les matériaux radioactifs. Une recherche de la Colorado State University a d’ailleurs confirmé cette étonnante propriété.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on utilise le chanvre afin de nettoyer des sols contaminés. En effet, si vous aimez vivre dangereusement et que vous visitez un jour la station nucléaire désaffectée de Tchernobyl en Ukraine, vous trouverez sur le site des milliers de plants de chanvre. C’est la compagnie Phytotech qui les a plantés afin de purifier les sols hautement radioactifs qui entourent le bâtiment.

Source : Eco News Media et Herb