D’où venons-nous? Sommes-nous seuls dans l’univers? Pourquoi est-ce que les humains consomment du cannabis? En voilà des questions dignes d’être posées! Malheureusement, nous n’avons pas encore réponse aux deux premières. Par contre, un récent sondage nous donne quelques explications pour la dernière. Étonnamment, les réponses sont plus variées que prévu.

Plusieurs raisons valables

Alors que les consommateurs de cannabis sont dépeints dans la culture populaire comme de simples amateurs de sensations fortes, la réalité est beaucoup plus complexe. Le sondage réalisé par la firme Nielsen révèle que 34% des Américains sont curieux d’essayer le cannabis.

Pour 85% de ces individus, l’intérêt principal est de soulager leurs douleurs chroniques. De plus, 82% des intéressés désirent utiliser le cannabis pour améliorer leur état psychologique. Ajoutons que 81% des répondants veulent améliorer la qualité de leur sommeil et 74% veulent simplement se détendre. Ces résultats ne sont pas très surprenants. Des sondages similaires conduits au Canada confirment de telles tendances. Les vertus médicinales du cannabis sont donc bien connues du grand public, même si tous n’osent pas en consommer.

Quelques raisons inusitées

En plus de ces raisons médicales, le sondage fait ressortir quelques tendances moins bien documentées. Par exemple, 63% des répondants affirment vouloir essayer le cannabis dans le but de traiter une condition médicale qui ne cause pas de douleurs.

Alternativement, 60% des répondants croient que la consommation de cannabis pourrait prévenir l’apparition de maladies, et un autre 58% estime que cette plante peut contribuer à améliorer la condition physique. Sur ce point, notons que certains sportifs incluent déjà cette substance dans leurs entraînements. Cette pratique demeure cependant très controversée.

Ajoutons que 48% des curieux estiment que le cannabis pourrait leur permettre de mieux socialiser avec leurs amis ou même leur famille. Finalement, 28% de ces individus croient que le cannabis pourrait être bénéfique d’un point de vue spirituel. Si cette motivation est marginale en Amérique, d’autres cultures encouragent l’utilisation du cannabis pour atteindre un état mental propice aux expériences mystiques.

Il est donc évident qu’on ne peut réduire la consommation de cannabis à la simple recherche de plaisir. En fait, il semble que la plupart des consommateurs ont des motivations personnelles variées.

Sources:

Nielsen.com

MarketWatch.com