La scierie de Tolko Industries employait jusqu’en 2016 plus de 200 habitants de la ville de Meritt, en Colombie-Britannique. Malheureusement, l’entreprise a dû fermer ses portes en raison du ralentissement important du secteur forestier. Un producteur canadien espère désormais reconvertir dans la culture de cannabis les travailleurs au chômage afin qu’ils puissent contribuer à cette toute nouvelle industrie.

Passer des forêts aux serres de cannabis

Il est difficile de retrouver un emploi de qualité après avoir passé 40 ans dans un domaine très spécialisé. C’est précisément la réalité que vit Arnold Meyer. Ce dernier a travaillé toute sa vie pour Tolko Industries, principalement comme opérateur de machinerie lourde. Lorsque les responsables d’Emerald Plants Health Source lui proposèrent une formation pour se reconvertir dans la culture de marijuana, il sauta sur l’occasion.

Tout a débuté en 2017, lorsque Meyer a mentionné à un journaliste qu’il espérait que l’industrie du cannabis s’installe un jour dans la région de Meritt. Ce témoignage n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Jeff Hancock, le vice-président d’Emerald, affirme que plusieurs compétences nécessaires au bon fonctionnement d’une scierie sont également essentielles dans une chaîne de production de cannabis. Ainsi, les 200 chômeurs seront contactés prochainement afin de leur offrir une formation appropriée.

Un nouveau moteur économique

Le nouveau complexe de production de marijuana occupera une place centrale dans l’économie de la ville de Merrit. Les installations risquent de bientôt s’étendre sur plus de 100 000 mètres cubes. La compagnie désire pourvoir plusieurs postes différents, autant dans les domaines administratifs que dans les serres de culture.

La nouvelle mairesse, Linda Brown, se réjouit de l’implantation de cette nouvelle entreprise dans sa petite communauté. Elle espère également qu’Emerald sera en mesure d’offrir des salaires concurrentiels avec ceux qui étaient auparavant offerts par Tolko Industries. Si le projet connaît le succès escompté, c’est toute une communauté qui sortira enfin d’un long marasme économique.

Sources : CTV news et Burnabynow.com