Une étude récente suggère que les athlètes qui s’entraînent sous l’effet du cannabis seraient plus susceptibles de mener un mode de vie sain. Est-ce que cette pratique procure de véritables avantages? Pour le moment, rien ne le prouve. Dans tous les cas, parions que cette façon de faire soulèvera bientôt la controverse dans un gymnase près de chez vous.

Une tendance surprenante

L’an dernier, l’ouverture d’un gymnase 420 friendly en Californie avait fait couler beaucoup d’encre. Il semble que cette nouvelle était bien plus qu’un fait divers. De plus en plus d’athlètes tentent d’inclure le cannabis dans leurs entraînements. C’est du moins ce que révèle une étude publiée dans le Frontiers in Public Health.

Afin de compléter cette recherche, les scientifiques interrogèrent des Américains qui habitent dans des États où le cannabis récréatif est légal. Il en ressort que sur les 605 répondants, 81.7% d’entre eux approuvent l’idée de consommer du cannabis avant ou après l’exercice physique. Les répondants favorables à cette pratique affirment que le cannabis leur permet d’avoir une motivation supplémentaire pour s’entraîner, de plus apprécier la séance et de mieux récupérer suite à leurs efforts physiques.

Les chercheurs de l’University of Colorado Boulder expliquent que ces résultats suggèrent que les consommateurs de cannabis sont plus susceptibles d’atteindre le niveau d’entraînement recommandé par les professionnels de la santé, et ainsi, d’éviter la sédentarité. De plus, comme les athlètes qui consomment du cannabis ont l’impression de ressentir moins de douleurs après l’entraînement, ces derniers sont plus susceptibles d’être motivés à s’en tenir à un programme régulier d’exercice physique.

Des performances accrues?

En plus d’être des sportifs plus réguliers, plusieurs répondants mentionnent ressentir des effets particuliers pendant leurs entraînements. Par exemple, les adeptes de jogging affirment que les longues courses semblent moins ennuyantes sous l’effet du cannabis, un peu comme si une dose de cette plante modifierait leur perception du temps. Ces coureurs mentionnent également ne pas ressentir de nausées après une longue période d’efforts.

Il est important de noter que les responsables de cette étude ne confirment pas que le cannabis procure bel et bien de tels effets. L’impression de bien-être ressentie pourrait être un simple effet placebo. D’un point de vue médical, le cannabis tend plutôt à diminuer vos réflexes et votre coordination. On augmente ainsi drastiquement les risques de subir un accident. C’est particulièrement vrai si vous vous entraînez dans un environnement extérieur qui implique la présence de piétons et de voitures.

D’un autre côté, le cannabis est régulièrement utilisé par des patients médicamentés afin de réduire les douleurs chroniques et l’inflammation. Les cannabinoïdes comme le THC et le CBD sont reconnus pour posséder de telles propriétés. Il n’est donc pas exclu que ces composés puissent procurer des avantages aux athlètes. Plusieurs sportifs professionnels retraités en font d’ailleurs usage pour mieux traiter leurs blessures.

Les chercheurs stipulent qu’il est bien trop tôt pour recommander l’utilisation de cannabis dans un contexte sportif. Il sera nécessaire de conduire des études supplémentaires pour vérifier si cette plante procure véritablement des capacités surhumaines aux athlètes.

Cela dit, nous pouvons ajouter que la légalisation progressive de cette plante partout en Amérique du Nord permet déjà de mieux comprendre ses effets sur le corps humain. Il y a quelques semaines, nous apprenions que les consommateurs de cannabis tendent à peser légèrement moins que la moyenne de la population. Cette substance naturelle qui était auparavant systématiquement associée à un mode de vie sédentaire, voire même décadent, pourrait en fait se révéler bénéfique pour la santé. C’est particulièrement vrai si l’on considère que les cannabinoïdes peuvent être absorbés autrement que par l’inhalation de fumée.

Une alternative sécuritaire

Alternativement, il est aussi possible d’utiliser des produits dérivés du chanvre. Cette variété de cannabis ne contient pas de THC, mais ses propriétés sont exceptionnellement bénéfiques pour les athlètes. Par exemple, la crème musculaire CHEMPION permet d’installer un état de relaxation dans les muscles et d’apaiser les douleurs lorsqu’elle est appliquée sur les régions du corps endolories.

Toujours dans la thématique chanvre, la protéine CHEMPION est idéale pour la performance, l’endurance et pour la prise de masse musculaire. C’est un produit de santé naturel qui contient un mélange végétalien biologique. Il favorise également la reconstruction musculaire après un exercice intense.

Bref, nous ne pouvons vous recommander l’utilisation de cannabis récréatif pour vos entraînements car les effets de cette plante sont encore mal documentés dans un contexte sportif. Par contre, les suppléments à base de chanvre peuvent assurément améliorer votre santé et vos performances. Il s’agit du petit boost qui vous permettra de battre vos amis si vous avez l’esprit compétitif!

Sources:

Leafly.com

Forbes.com

FrontierSin.org