L’idée aurait pu sembler loufoque il y a quelques années, mais la production de bière au cannabis intéresse désormais les géants de l’industrie de l’alcool. Ce projet pourrait d’ailleurs valoir son pesant d’or très rapidement. Si tout se déroule comme le désire le gouvernement libéral, les dérivés alimentaires du cannabis seront légalisés au Canada dès 2019.

Une bière sans alcool qui procure des sensations uniques

La compagnie THC BioMed Intl Ltd. vient tout juste d’annoncer le développement d’une bière à base de cannabis aux effets bien particuliers. John Miller, le président-directeur général de cette compagnie, explique que cette bière procure une sensation énergisante qui rappelle certaines variétés de cannabis, en plus de répliquer l’effet euphorisant de l’alcool.

Toujours selon Miller, les effets procurés par ce produit sont uniques. Même les habitués du cannabis peuvent s’attendre à une agréable surprise. Le tout est rendu possible par une formule spéciale à base de THC. Si tout se déroule comme prévu, la bière sera lancée sur le marché dès que les produits alimentaires à base de cannabis seront légalisés. Ce breuvage portera le nom très évocateur de « THC KISS ».

Une forte compétition

Les géants du marché de la bière entendent bien profiter également de cette opportunité d’affaires. Récemment, Molson annonçait un partenariat avec HEXO, une compagnie québécoise spécialisée dans la production de cannabis. Frederic Landtmeters, le PDG de Molson affirmait que le but est d’offrir « de nouvelles expériences aux consommateurs canadiens ».

Dans le même ordre d’idées, la compagnie Heineken vient d’annoncer le lancement de sa toute nouvelle bière au cannabis. Baptisée Hi-Fi Hops, cette dernière est présentement distribuée dans quelques points de vente en Californie, où de tels produits sont déjà légaux. Encore ici, le THC remplace l’alcool. En plus de ce cannabinoïde psychotrope, la bière contient également du CBD. Cet au composé du cannabis n’entraîne pas d’hallucinations, mais il est réputé pour sa capacité à favoriser la détente.

Sources : PR Newswire, Journal de Montréal et Business Insider