Jeudi dernier, le Sénat canadien a voté en faveur du projet de loi C-45. Celui-ci vise à légaliser la consommation de cannabis récréatif au pays. Le vote final était de 56 voix pour et de 36 contre. D’ailleurs, il n’y a eu qu’une seule abstention. Il s’agit donc d’une étape de plus franchie pour légaliser le cannabis d’ici la fin de l’été.

Un long processus

Malgré ce vote important, la partie n’est pas encore gagnée pour les adeptes de marijuana récréative. En effet, la Chambre des Communes devra également se prononcer à ce sujet avant l’acceptation définitive du projet de loi du gouvernement Trudeau. Dans le cas d’un refus, le projet de loi serait sujet à un nouveau vote au Sénat.

Les conservateurs toujours opposés au projet de loi C-45

Depuis que le gouvernement libéral s’est prononcé en faveur de la légalisation du cannabis, les conservateurs tentent par tous les moyens de stopper ou de ralentir ce projet de loi. Suite au vote favorable du Sénat, la sénatrice Carolyn Stewart Olsen a d’ailleurs reproché à ses collègues autochtones l’abandon de leur promesse de faire amender le projet de loi C-45. Il semble qu’une lettre adressée aux représentants autochtones le matin même du vote ait changé la donne. Elle provenait de la ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, et la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

Sources : Radio-Canada et Journal de Montréal