Lorsque l’on parle des dangers reliés à la consommation de cannabis, on pense rarement aux tigres. Aussi étrange que cela puisse paraître, un fumeur du Texas a fait la rencontre de l’un de ces félins alors qu’il se cherchait un endroit tranquille pour fumer un joint de marijuana.

Une aventure rocambolesque

Tout a débuté lorsqu’un citoyen de la région de Houston prit la décision d’entrer de force dans une vieille maison abandonnée. Cet individu anonyme venait de se procurer du cannabis, et il ne voulait vraisemblablement pas être dérangé pendant qu’il fumait. Il faut croire que notre adepte de la plante verte ne visionne pas assez de films d’horreur, car les maisons abandonnées et les joints font rarement bon ménage!

Comme de fait, le fumeur tomba face à face avec un gigantesque tigre dans l’une de pièces de la maison. Heureusement pour lui, la bête était dans une cage. En fait, le pauvre animal souffrait d’obésité et ne semblait pas particulièrement agressif. Il devait se réjouir de l’arrivée de cet amateur de cannabis qui faisait office de sauveur improvisé.

Des policiers sceptiques

Lorsque le fumeur de cannabis appela les policiers, les premiers répondants étaient pour le moins dubitatifs. Le Sergent Jason Alderete explique qu’ils croyaient avoir affaire à un homme qui avait consommé un peu trop de THC, et qu’il hallucinait. À la grande surprise des policiers qui se présentèrent sur les lieux, le tigre était bel et bien réel. La femelle en question pesait plus de 160 kilos, et avait été abandonnée par son ancien propriétaire. Cette dernière sera adoptée par un refuge spécialisé dans les animaux exotiques.

Heidi Krahn, la porte-parole d’un organisme de défense des animaux de Houston, explique que les tigres représentent un risque permanent pour ceux qui en possèdent. Le fumeur eut donc énormément de chance que la créature soit en captivité à son arrivée!

Étrangement, il est légal d’avoir un tigre en guise d’animal de compagnie aux États-Unis. Il est seulement illégal d’en importer en provenance d’un autre pays. Il est même possible d’en commander un en ligne.

Sources :

Wate.com

Independent.co.uk

'