La semaine dernière, le gouvernement du Québec lançait sa nouvelle campagne de prévention contre le cannabis. Le but de la manœuvre est d’éloigner les adolescents et les jeunes adultes de la fameuse plante verte. Le concept de ces publicités est pour le moins… hallucinant!

Un gouvernement hostile au cannabis

Nous savons déjà que le gouvernement Legault s’oppose au cannabis. Bientôt, il est probable que les Québécois devront être âgés de 21 ans et plus pour se procurer des dérivés de cette plante. Ce changement légal forcera d’ailleurs le congédiement de plusieurs jeunes employés de la SQDC. De plus, le cabinet du premier ministre prévoit interdire la consommation publique cette substance. Il n’est donc pas surprenant que les campagnes d’information du gouvernement soient plutôt hostiles au cannabis.

La nouvelle offensive publicitaire disposait d’un budget d’un million et demi de dollars. Après une période de réflexion intense, les responsables en sont venus à la conclusion que la meilleure façon d’éloigner les jeunes du cannabis était de présenter les hallucinations sensorielles comme des effets comiques, mais dangereux!

Un concept étrange

Il faut bien l’avouer, les exemples publiés ont de quoi nous laisser songeurs. Sur l’une des images, nous pouvons voir une jeune fille avec des oreilles qui lui poussent à l’envers sur le crâne. Une autre version de la publicité présente un homme avec de longs poils noirs menaçants qui lui sortent des oreilles. Jusque-là, on pourrait croire qu’il s’agit d’une étrange publicité destinée à sensibiliser la population aux troubles auditifs.

Une autre image met en scène un jeune rouquin avec un cou aussi étiré qu’une girafe. Finalement, une autre jeune fille voit des poils lui sortir des yeux, rien de moins! Il y a fort à parier que si vous expérimentez des hallucinations du genre, votre cannabis contient probablement un taux de THC très élevé. Sur toutes ces images, le même message inquiétant revient : « Ça n’en vaut pas le risque ».

Il faudra donc faire preuve de patience pour voir si ces étranges images suffiront à dissuader les jeunes d’essayer le cannabis. Nous vous laisserons ici en tirer vos propres conclusions. La seule chose de garantie, c’est que ces publicités risquent d’entraîner bien des moqueries de la part des passants!

Sources :

Standard-Freeholder.com

TheStar.com