La compagnie canadienne MedC Biopharma Ltd. se spécialise dans le développement de nouveaux médicaments à base de cannabis. Après le syndrome de stress post-traumatique et le psoriasis, les chercheurs de cette entreprise s’attaquent maintenant au lymphome T cutané, une forme très rare de cancer.

Une maladie toujours mystérieuse

Le lymphome T cutané est une forme peu commune de cancer qui touche surtout les individus âgés de 40 à 60 ans. Dans quelques rares cas, cette maladie peut aussi se déclarer chez les enfants. Elle cause notamment de petites plaques bosselées douloureuses sur la peau des patients qui en sont atteints. Parfois, les complications peuvent s’avérer fatales. Généralement, le lymphome T est traité à l’aide d’ultraviolets, de radiothérapie ou encore de chimiothérapie. Bientôt, une nouvelle option pourrait être offerte à ceux et celles qui en souffrent.

Une innovation canadienne

Le communiqué de presse officiel publié par MedC Biopharma explique que leur futur médicament sera basé sur l’effet d’entourage. Il s’agit de la synergie qui s’opère entre les différents composés actifs du cannabis lorsqu’il est consommé. Ainsi, le produit en question pourrait mettre à profit à la fois le cannabidiol (CBD), le tétrahydrocannabinol (THC) ou encore d’autres cannabinoïdes plus rarement utilisés par la médecine. Pour le moment, nous savons que l’objectif est de développer une substance qui possède de puissantes propriétés cytotoxiques capables de détruire les cellules du lymphome T.

Le professeur Hinanit Koltai est responsable de mener à bien ce projet. Il explique que ce médicament sera basé sur une formule unique de composés actifs du cannabis extraits directement de la plante. Bref, le produit ne contiendra pas d’ingrédients magiques. Son efficacité sera simplement due au ratio spécifique des cannabinoïdes utilisés. Guy Drori, le PDG de MedC Biopharma, explique que cette façon de faire facilite l’obtention d’un brevet.

Ainsi, si cette entreprise se révèle fructueuse, les patients qui souffrent de cette forme de cancer auront bientôt accès à une nouvelle alternative aux traitements traditionnels jugés plus invasifs.

Sources :

Cancer.ca

Thegrowthop.com