La compagnie Isodiol International désire tester des produits dérivés du cannabidiol (CBD) sur des athlètes d’élite. Ce soudain intérêt pour ce cannabinoïde s’explique en partie par la récente décision de l’Agence Mondiale Antidopage de retirer le CBD de sa liste des substances interdites. Cette décision a ébranlé les stigmates qui entourent l’usage de cannabis, en plus de mettre en évidence les nombreux bénéfices de cette substance.

Un laboratoire pas comme les autres

Pour les besoins de cette expérience, la compagnie Isodiol International s’est associée avec la Altis training school. Il s’agit d’une école d’athlétisme réputée de l’Arizona qui entraîne de nombreux olympiens. L’objectif est de mettre sur pied un programme qui propose aux jeunes athlètes une large gamme de produits infusés au CBD. La compagnie a investi 225 000 $ pour fournir à la centaine d’athlètes participants des fioles de concentré de CBD, des crèmes et même de l’eau au cannabidiol.

Les prix de ces suppléments seront adaptés au budget des élèves de l’ATS, mais certains athlètes pourraient même s’en faire offrir gratuitement. L’entente stipule également que Isodiol International s’engage à publier au moins un article sur les bienfaits scientifiquement démontrables du cannabidiol une fois que l’étude sera terminée.

Des bénéfices bientôt documentés?

Les amateurs de cannabis médical ou récréatif connaissent déjà bien la réputation du CBD. Ce composé est célèbre pour sa capacité à réduire les douleurs chroniques et l’inflammation sans entraîner d’effets psychotropes. De plus, plusieurs témoignages anecdotiques suggèrent que cette substance réduit l’anxiété de façon naturelle.

Il s’agit donc d’un supplément idéal pour les athlètes qui doivent composer avec de petites douleurs au quotidien, en plus de gérer la pression des compétitions. Pour le moment, ces bénéfices ne sont pas encore démontrés scientifiquement, mais cette nouvelle étude pourrait changer la donne très bientôt.

Sources : Hemp Industry Daily et Globe Newswire