Une impressionnante délégation de représentants de l’industrie du cannabis était présente dans la petite ville suisse de Davos, à l’occasion du Forum économique mondial de 2019. Ce groupe avait pour mission de présenter la viabilité de ce nouveau secteur économique à l’élite mondiale. Le simple fait que les portes de l’événement leur soient ouvertes démontre que lentement mais sûrement, le cannabis est de plus en plus accepté socialement.

Jouer dans la cour des grands

La délégation de représentants industriels assista à ce qui fut baptisé le « conclave du cannabis ». Cette rencontre de trois heures avec les dirigeants de plusieurs pays s’est déroulée dans un restaurant alpin huppé seulement accessible par téléphérique.

Afin de garantir le succès de cette mission, la délégation était composée d’anciens politiciens qui travaillent désormais pour des compagnies de cannabis. Nous pouvons entre autres nommer Ehud Barak, l’ancien premier ministre israélien qui est maintenant affilié à la compagnie de cannabis médical InterCure. De tels individus sont habitués à des rencontres en hauts lieux, et savent toucher les cordes sensibles pour bien présenter l’industrie verte auprès de leurs partenaires.

Un signe de changement

L’édition de cette année était la première où l’on voyait des compagnies de cannabis graviter autour du Forum économique mondial. Il s’agit d’un signe évident que les mœurs changent à propos du cannabis, et que cette industrie bénéficie désormais d’une plus grande accessibilité sociale.

Dans le même ordre d’idées, un Canada Cannabis House fut organisé par le Canadian Securities Exchange. Pendant trois jours, des conférenciers présentèrent les nouveaux marchés émergents pour la marijuana. La Thaïlande et la Malaisie sont devenus des pays particulièrement intéressants pour ceux et celles qui font le commerce du cannabis médical.

Rappelons que l’édition 2019 du sommet de Davos s’est déroulée sans le président américain Donald Trump et ses conseillers, en raison de l’arrêt forcé du gouvernement américain. Malgré tout, les habitants de Davos accueillirent un grand nombre de chefs d’État et de dignitaires importants, en plus de plusieurs journalistes et célébrités influentes.

Sources :

Business.financialpost.com