Les partisans de la légalisation du cannabis viennent de trouver de puissants alliés au Danemark. En effet, cinq différents partis politiques de ce pays unissent désormais leurs forces. Leur objectif est de mettre fin à la prohibition qui vise la marijuana récréative.

Des arguments qui rappellent ceux évoqués aux États-Unis et au Canada

Ces dernières semaines ont été marquées par de nombreuses opérations policières menées contre les revendeurs de cannabis à Copenhague. Dans la foulée de ces événements, les politiciens se questionnent sur la pertinence d’investir du temps et des ressources dans la répression du cannabis récréatif.

L’alliance politique des cinq partis mentionne que l’illégalité de la substance permet au crime organisé d’avoir le monopole sur les ventes. Il en tire ainsi des bénéfices substantiels. De plus, la coalition fait valoir que la qualité du produit vendu dans la rue est discutable. Effectivement, comme le cannabis est produit et vendu par des criminels, il est possible qu’il contienne des composantes néfastes pour la santé humaine.

Une prohibition peu efficace

Le Danemark interdit la consommation récréative de marijuana depuis 1955. Cela dit, les études menées dans ce pays scandinave suggèrent que la consommation de cette plante à l’échelle du pays n’a jamais diminué. Étant donné l’inefficacité de la prohibition, Marlene Borst Hansen, du parti social libéral, suggère d’y mettre fin. Ceci dit, elle souligne également l’importance de proposer une alternative compétitive afin de combattre le marché noir.

Encore ici, les Danois sont face à la même problématique qu’au Canada. Quels tarifs suffiraient à convaincre les consommateurs de cannabis de se tourner vers des alternatives légales? Il y a fort à parier que la coalition politique danoise observe de près le cas du Canada. Ce dernier légalisera d’ailleurs bientôt le cannabis pour les mêmes raisons.

Source : The Local