Est-ce que la légalisation de la marijuana au Canada influencerait d’autres pays occidentaux? Du moins, il semble que le gouvernement suisse fasse soudainement preuve d’une grande ouverture d’esprit envers cette plante. Des chercheurs conduiront des études scientifiques pour évaluer les impacts d’une éventuelle légalisation du cannabis récréatif en Suisse.

Expérimenter une nouvelle approche

La Suisse interdit présentement l’usage récréatif du cannabis. Ceci dit, les statistiques démontrent clairement que cette mesure est assez peu efficace. Selon le Conseil Fédéral, c’est 200 000 citoyens suisses qui affirment consommer régulièrement de la marijuana. Des chiffres semblables datant de 2012 révèlent que 11% des Suisses âgés entre 15 à 39 ans font également un usage quotidien cette substance. Les consommateurs doivent donc se procurer de la marijuana auprès de revendeurs illégaux et de membres du crime organisé. De plus, personne ne peut garantir la qualité du produit vendu.

Autoriser le cannabis récréatif en Suisse

La loi suisse avait été adoucie en 2013 envers les citoyens qui se faisaient prendre avec 10 grammes ou moins de cannabis. Plutôt que de faire face à des accusations criminelles, ces derniers sont seulement sujets à une amende de 100 francs. La prohibition du produit est donc presque symbolique. Désormais, le gouvernement considère de légaliser complètement la marijuana. Rappelons que l’inefficacité des lois actuelles motive certains États américains et le Canada à adopter des mesures similaires. Il deviendra par la même occasion possible d’assurer l’accès à un produit de qualité et sécuritaire.

Des études bien encadrées

Le FOPH est l’organisme suisse responsable de la santé publique. Ce dernier sera bientôt autorisé à conduire des études sur la population pour mieux comprendre les effets de la consommation de cannabis récréatif. Le FOPH conduira ces tests sur un nombre limité de participants, et ces derniers devront être âgés de plus de 18 ans.

 Sources : The Local