La vie est rarement une simple balade tranquille! C’est particulièrement le cas si vous espérez devenir un maître du cannabis. Ce rêve a envoyé un entrepreneur américain directement en prison. Après des années derrière les barreaux, ce dernier est revenu à la charge pour bâtir une entreprise qui connaît un succès admirable. Voici un résumé de son parcours surprenant.

Un parcours rocambolesque

Dennis Hunter a toujours eu une passion pour le cannabis, au point tel qu’il en faisait pousser de manière illégale. Malheureusement pour lui, il fut arrêté par les policiers en raison de son amour du jardinage. Plutôt que de simplement assister à son procès, il prit la clé des champs et devint un fugitif pendant plus de quatre ans! Éventuellement, les autorités parvinrent à l’arrêter, et il passa six années et demi dans une prison fédérale.

Même après tout ce temps derrière les barreaux, Dennis était toujours fasciné par le cannabis. Une fois libéré, il décida de lancer une compagnie légale de cannabis récréatif. À partir de matériel de base de culture hydroponique, il parvint à mettre sur pied CannaCraft. Cette compagnie est désormais bien connue dans la région de Santa Rosa. Leurs produits sont extrêmement populaires dans les dispensaires de la région, en particulier le Hi-Fi Hops, un nouveau breuvage infusé au THC.

Une croissance rapide

La petite serre de CannaCraft s’est rapidement transformée en véritable usine. Aujourd’hui, 240 personnes travaillent pour l’entreprise californienne. Au centre des installations se trouvent les 23 extracteurs d’huile de cannabis. Ces derniers fonctionnent au CO2, et sont à la fine pointe de la technologie. Ces engins permettent d’extraire les cannabinoïdes contenus dans le cannabis avec une efficacité redoutable. Chaque semaine, CannaCraft produit pour 8 millions de dollars d’huile de cannabis.

Le parcours surprenant de Dennis Hunter a beaucoup fait jaser dans l’industrie du cannabis. Il a d’ailleurs remporté le The High Times 100 Award deux années de suite! Voilà un honneur bien mérité pour cet entrepreneur à la ténacité légendaire.

Sources:

Forbes.com